Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Je débute  / Mes débuts dans la vape par Benjamin

“Mes débuts dans la vape” est une série d’articles où chaque membre de l’équipe de Oneshot Media explique pourquoi et comment il a été convaincu par la cigarette électronique. Après BriceDee GarpJuliette, Flo, JD, Ribs et Mr_Nicolas,c’est au tour de Benjamin de nous conter sa rencontre avec la e-cigarette.

Mon passé de fumeur de tabac à rouler :

Mes débuts dans la vape Benjamin

J’ai commencé à fumer du tabac lorsque j’avais 16 ans. À cette époque, j’étais au lycée, force est de constater que je voulais faire un peu comme tout le monde. Mon groupe de potes fumait du tabac à rouler. Curiosité oblige, j’ai essayé. Paquet après paquet j’étais devenu bien dépendant. Je fumais environ 15 roulés par jour, et ce jusqu’à mes 28 ans ! Et oui, 12 années de tabagisme actif !

Bien sûr, j’avais laissé tomber le sport histoire de goudronner davantage mes poumons et en perdre mon souffle. Un jour lorsque j’étais en stage infirmier dans un service d’addictologie, j’en ai profité pour participer à un groupe de parole de personnes addictes au tabac. Je me suis rendu compte à quel point j’étais devenu accro, mais aussi les effets que cela a pu avoir sur ma respiration. J’ai fait un test de monoxyde de carbone et les résultats étaient très mauvais.

3 années se sont écoulées jusqu’au jour où un ami à moi sort une e-cig de sa poche…

Ma rencontre avec la e-cig :

Mes débuts dans la vape Benjamin

J’allais rejoindre un pote pour boire un verre. Là il me dit : « regarde mec, depuis que j’ai testé ça je ne fume plus ! »

Intrigué, curieux, je lui demande si je peux essayer. Après de nombreux épisodes de toux après les premières puffs je trouvais ça plutôt pas mal ! Il vapait du red astaire en 6 mg.

Quelques mois s’écoulent, et je me dis : « j’en ai marre d’enfumer mon appart, surtout le soir, alors je vais m’acheter une vape ! ». Roule ma poule, le lendemain j’étais au shop où mon pote avait acheté son matos.

Mon premier kit était la I Just Start de chez Eleaf avec un e-liquide pomme verte en 6 mg.

Au fur et à mesure du temps je me rendais compte que je diminuais considérablement ma consommation de tabac. Il m’aura fallu deux semaines pour fumer plus que deux cigarettes par jour ! Les deux premières clopes du matin étaient compliquées à enlever. J’ai dû me forcer durant une semaine pour arriver à m’en débarrasser. Une fois passé ce cap, je suis rentré dans l’univers de la vape. Les reviews sur YouTube, le shop de vape, les sites internet, tout m’intriguait !

De plus, je remarquais que je gagnais en souffle, je retrouvais peu à peu le goût et l’odorat, je me suis remis au sport. Cela fait 3 ans que je fais des footings de 10 km trois fois par semaine ! Je n’aurais jamais pu faire ça en étant fumeur ! C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte des bénéfices de la vape sur la santé. Mais pas que ! Mes fringues ne puaient plus la clope, mes dents ne jaunissaient plus et surtout j’ai perdu mon haleine fétide du mélange café/clope !

J’ai continué mon périple dans la vape, au bout d’un an j’étais passé au reconstructible et ensuite ma passion pour le high end est arrivée. Et là, catastrophe pour mon compte bancaire ! Je suis passé d’une vape serrée à une vape très ouverte à haute puissance pour au final revenir à une vape mtl, en 6 mg comme à mes débuts. Et surtout le plus important : c’est que j’ai enfin, après 4 ans de vape, trouvé mon set up de prédilection et que je ne lâche plus depuis 6 mois.

Dans mon élan de vapoteur j’ai essayé de convertir des ami(e)s, des collègues et pour certains j’ai réussi.

La vape m’a permis d’avoir une meilleure condition physique et surtout d’avoir trouvé une passion !

Rédac de Oneshot

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d'autre chose. Des requins par exemple....

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.