Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Divers  / Mes débuts dans la vape par Flo
Florent biriotti débuts ecig

“Mes débuts dans la vape” est une série d’articles où chaque membre de l’équipe de Oneshotmedia explique pourquoi et comment il a été convaincu par la cigarette électronique. Après Brice et Dee Garp, Juliette, c’est au tour d’un ancien de l’équipe, Florent de nous conter sa rencontre avec la e-cigarette.

Mon passé de fumeur

Grand fumeur compulso-festif, j’ai vécu une cigarette de tabac au bec de mes 14 ans à mes presque 34 ans. J’avais commencé bêtement, comme beaucoup de fumeurs, pour le côté social de la cigarette. L’été de mes 14 ans, sur cette plage avec des plus grands que moi, ça faisait cool autour du feu…. Si cool que dès la rentrée scolaire au lycée quelques semaines plus tard, ce truc cool me coûtait 10 francs tous les jours et demi, puis vite tous les jours.

Les soirées, les copains, les poils qui poussent, les filles, les virées, les vacances, les boîtes, les cheveux au vent (oui j’ai eu des cheveux !), les études supérieures, le début du boulot, les années à charbonner, les clubs, les voyages, les duty free, les proches qui commencent à avoir des soucis de tabac, d’artères, de poumons, de langue, de peau, de cheveux…

J’avais bien essayé d’arrêter la clope à 16/17 ans, j’avais tenu 3 heures… pourquoi m’infliger ça ? « Fumer tue » c’est bien écrit partout, mais je suis jeune, je ne sens aucun désagrément… et bien sûr 20 ans plus tard l’idée que c’était vraiment inutile et dangereux de fumer me trottait dans la tête. Mais de là à arrêter cette béquille quotidienne ? Mon compagnon de tous les jours, anti-stress (ou générateur de stress), mon hochet…. J’étais incapable de stopper en perdant tout le plaisir et le réconfort de mes clopes.

Et un jour, après de nombreuses années de travail parisien intense, de web, de dév, de speed, d’international, de management… Break dans ma vie perso. Je joue quotidiennement au tennis, mon vieux sport d’ado, et je perds du poids… et un soir… mon ancien collègue ingénieur informatique Nico oublie son stylo à vapeur chez moi, son eGo-T de Joyetech.

Le déclic

Ego T

Posée chez moi pendant deux jours, Nicolas me demande avec insistance de lui rendre vite, demain. Bien sûr on se cale un moment, mais son insistance m’intrigue et je prends sa cigarette électronique, appuie sur le bouton… et là, révélation. C’est canon ! Ça simule incroyablement la clope, le goût, pomme, est super bon.

Lendemain matin, 30 juin 2012, entrainement de tennis, fin de match, clope…. Ce qui sera la dernière sans même que je ne l’ai prévu. Direction le magasin de e-cigarette qui s’était installé fraichement à 150 m de mon ancien appartement ou j’étais encore six mois auparavant.

Là file d’attente de 50 minutes, chaque client très intéressé, impatient, plein d’interrogations, vite répondues par les deux gérants et le stagiaire, Arthur, je me souviens même de son prénom tellement ce moment a été important pour moi.

Arrivé devant Arthur, sympa, il me dit qu’il ne sait pas tout qu’il n’est dans la boutique que depuis 24 heures, mais qu’il connait déjà les basiques : c’est moins nocif, c’est de la vapeur pas de la fumée, dans un liquide y’a du PG, de la VG, de la nicotine, des arômes et y’a un kit l’eGo-T, deux ecigs dans un coffret avec leur chargeur. Pourquoi deux ? Parce que quand une charge, tu utilises l’autre. Ah, ouais. C’est d’ailleurs pour ça que Nico me demandait de lui rendre sa « seconde » ecig avec tant d’insistance. Élémentaire mon cher Watson, ta ecig se doit d’avoir une autonomie infinie, sinon tu fumeras.

Arthur me dit aussi qu’on peut remplacer l’atomiseur eGo-T par un « stardust », clearomiseur… tu m’en diras tant… mais il n’en n’a plus en stock. Comme l’a couleur de mon eGo-T qui était « noire » parce que y’avait plus que ça… je comprenais que c’était les débuts de quelque-chose, que ça cartonnait et qu’il y avait tout un univers de machines, de goûts et de taux de nicotine à comprendre.

Pipeline store république

Disponible intellectuellement depuis des semaines sur mon court de tennis… ce premier contact avec la vape m’a fasciné. Projeté dans une obsession à la maison, puis tout l’été… j’ai commandé tout le matériel que j’ai découvert à cette époque, les twist, clearos, stardust, vision, vivi nova…. J’ai rejoint une obsession qui était née chez Nico, obsession qui ne nous a jamais lâché.

Aujourd’hui Nicolas et moi sommes associés pour faire grandir notre vision de la vape à travers l’enseigne que nous avons choisi dès 2012, une vision long terme de ce produit fascinant pour tout fumeur qui veut bien lui accorder un peu de son temps et à condition d’être bien conseillé et servi avec de bons produits rassurants… et bons ! Merci à Nico et à Arthur d’avoir accompagné ce plongeon dans la Révolution Vape !

Vape on !


Rédac de Oneshot

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d'autre chose. Des requins par exemple....

1 Comment
  • Nicolas vapoteur du 57

    Non seulement tu as arrêté de fumer avec plaisir et sans l’avoir prévu mais en plus tu as sur en faire un business avec lequel tu vis aujourd’hui que du positif quoi!
    Bravo pour ton parcours!

    28 juillet 2020at7 h 15 min Répondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.