Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Divers  / Stattqualm, le High end made in Suisse

Pour ceux qui n’ont pas la chance de lire notre magazine papier, voici un extrait du ONESHOT MAGAZINE N°4 : “Le High End”


Stattqualm. Au lieu de fumer. C’est ce que signifie ce nom un peu barbare dans nos oreilles françaises. Mais derrière ce nom cryptique se cache une bande de vapers très humaine et axée sur l’innovation.

Par Nukevapes

Photo ThePicksmaker

StattQualm, pour la petite histoire

Il y a de ça quelques années, Marc Neuenschwander s’ennuyait ferme dans un carnaval et a décidé d’essayer une de ces fameuses cigarettes électroniques. Ayant reçu une illumination divine, il a ensuite (comme tout bon illuminé qui se respecte) été voir ses deux amis Lukas et Andreas pour leur en parler. Ces trois fumeurs avaient enfin trouvé une remplaçante à leur bonne vieille clope et ont contaminé Chris Lusser au passage, l’embarquant dans la création de Stattqualm (signifiant “au lieu de fumer”) en 2012.

À la base, c’est juste un genre de club pour aider les gens à arrêter de fumer. Puis un site internet voit le jour pour déboucher sur le premier projet de la joyeuse bande en 2013 avec le premier SQuape.

Désormais, Stattqualm Vape Corp. est une grosse opération qui regroupe Stattqualm pour le hardware, Crossbow Vapor pour le e-liquide et Nebelbox, la chaîne de boutiques physiques.

Commençons par le commencement.

La Suisse, le pays de l’Ematal.

Ayant récemment découvert le concept d’un atomiseur reconstructible en 2012, et devant le manque cruel d’offre disponible sur le marché, Chris et sa bande décident de plancher sur un projet. En 2013, à la création de Stattqualm, l’entreprise, le premier SQuape voit le jour. Ce premier jet laisse la communauté de la vape sans voix. C’est dès la première version que pour des raisons de sécurité, l’Ematal* fait son apparition et devient la signature de Stattqualm pour un moment. Il faut se rappeler qu’à l’époque, la plupart des vapers qui utilisaient des reconstructibles avaient la fâcheuse tendance de les monter sur des mods meca. Capricieux et pas très sûrs, ils se faisaient régulièrement de belles frayeurs avec leurs montages (oui, c’est du vécu). Le coup de génie des suisses de Stattqualm a été tout simplement d’isoler tout ce qui pouvait entrer en contact avec le coil à l’exception des plots, avec ce revêtement alors méconnu de la vape. Produit à 2 700 exemplaires, le SQuape V1 est un succès immédiat et planétaire, même si la “planète vape” est encore toute petite.

Ematal : revêtement non-conducteur constitué principalement d’oxyde d’aluminium et de dioxyde de titane.

StattQualm, un parcours d’innovation

Dire que Stattqualm sont un peu les horlogers de la vape serait une comparaison facile, et on ne va pas s’en priver. Axés sur l’innovation depuis le premier jour, ils repoussent à chaque fois les limites et sont toujours là où on ne les attend pas. Je ne vais pas vous détailler dans ces colonnes tous les atomiseurs SQuape car j’aurai probablement besoin de tout le magazine.

PREUM’S !!

Premiers à utiliser le revêtement Ematal avec le SQuape V, ils ne laisseront pas en reste le SQuape R, son successeur : bague d’airflow à détente, plateaux interchangeables pour accommoder plusieurs types de montages et même des kits pour changer la couleur de son atomiseur.

Peu après, le SQuape X amène la fermeture complète de l’airflow. Et croyez-moi, si un jour vous prenez l’avion (ou une route de montagne) avec un atomiseur bottom coil qui n’a pas cette fonction, vous la regretterez. Grâce à une conception ingénieuse de la base, il est aussi possible d’accéder à son montage sans vider le contenu de l’atomiseur.

Le SQuape E, quant à lui, signera l’arrivée du remplissage par le haut des atomiseurs SQuape qui actionne en simultané la fermeture de l’arrivée de liquide. Encore une fois, malin, et en avance.

Enfin, le SQuape N[duro] que l’on ne présente plus, a la particularité d’être le seul atomiseur vendu en 2 versions : MTL pour un tirage serré et DL pour un tirage plus ouvert. Son ouverture type “baïonnette” permet aussi une hauteur très restreinte pour une belle capacité et une simplicité d’utilisation optimale.

Vous l’aurez compris, les petits suisses (ouais, il fallait la faire au moins une fois hein… ndlr) savent ce que veut dire le mot innovation. Et dans chacune de leur création, on peut sentir l’ADN de son fabricant qui a testé, vapé et utilisé son prototype jusqu’à ce qu’il soit content du résultat. Ce sont ces petites choses qui font la différence : de petites encoches pour laisser passer la tige qui retient le coil quand on le serre sur les plots, de toutes petites ailettes qui vont empêcher le fil de glisser, des vis que l’on peut dévisser avec un couteau de cuisine parce qu’on n’a jamais le bon outil au bon moment quand notre coil est cramé. Et c’est précisément cette attention du détail qui fait que Stattqualm reste un fabricant très apprécié dans la communauté de la vape.

Nebelstore, retour aux sources

C’est en 2016 que Chris Lusser et trois vapers de la bourgade suisse d’Uri, décident d’ouvrir leur premier shop physique à Altdorf. Un retour aux sources pour Chris, en contact avec le public pour aider les fumeurs à passer à la vape, et qui enchaînera peu après avec la création d’une boutique en ligne. Mais le manque de place se fait vite sentir et l’équipe déménage rapidement dans des locaux plus grands, toujours à Altdorf. En 2018, le deuxième shop ouvre ses portes à Schwyz. Et là, vous vous dites : mais il s’arrête jamais de bosser ce Chris ? ! La réponse est non, et en parallèle de sa production d’atomiseur, de ses deux boutiques et de son site internet, Chris nourrit un autre projet qui verra le jour dans le courant de l’année 2017 : Crossbow Vapor.

Crossbow Vapor

C’est encore une fois à Uri que l’histoire est née. Deux cousins décident de se lancer dans la production de e-liquide et créent Crossbow Vapor : une gamme de liquides all-day en 50 ml shake-n-vape aux noms simples. Vendus dans un premier temps sur la boutique en ligne de Chris, ils seront ensuite intégrés au groupe Stattqualm début 2020. Désormais disponible dans plusieurs pays d’Europe, Crossbow Vapor compte 7 liquides au total. Je ne saurai que trop vous conseiller le Yellow, une petite custard à l’abricot pas piquée des hannetons dont vous me direz des nouvelles.

Une note personnelle

Et nous voici au 12 décembre 2020, à l’annonce de la fusion entre Nebelbox, Crossbow Vapor et Stattqualm pour créer Stattqualm vape Corp. avec à sa tête, Chris Lusser. Casquette à l’envers vissée sur son crâne et air débonnaire, on a du mal à imaginer à quel point Chris est un bourreau de travail. Constamment en mouvement, il a su mener de front trois énormes projets dans la vape et en faire trois succès. Il me rappelle quelqu’un d’ailleurs. Moins suisse, moins de casquettes mais plus de baskets. Ceux qui ont trouvé Florent Biriotti, vous avez gagné : toute notre estime. Le pire, c’est que ces deux-là se connaissent bien puisque Pipeline France est le distributeur officiel de Stattqualm en France depuis 2014.

Plus sérieusement, Stattqualm est pour moi l’un des fabricants de high-end les plus en avance de la vape. Ils font partie des grands aux côtés de Steampipes, Taifun, SvoëMesto et bien d’autres. Et si vous aimez le beau matériel et que vous n’avez jamais vapé sur un SQuape, qu’attendez-vous pour commencer ?



Rédac de Oneshot

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d'autre chose. Des requins par exemple....

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.