Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Divers  / Dans la peau d’un fabricant d’e-liquide.
fabricant eliquide

La conception d’un liquide est une tâche complexe et demande des compétences toutes particulières pour son fabricant. Qu’il s’agisse de la réalisation, de la production ou de la commercialisation, il faut des personnes qualifiées pour faire en sorte que le consommateur ait un produit de qualité entre les mains.
Toute cette maîtrise ne s’est pas faite instantanément quand les premiers liquides furent créés. C’est un long process qui s’est mis en place au fil des années par la professionnalisation du métier, ainsi que par les exigences du législateur et du consommateur.

L’aromatique.

Il est facile de penser que pour concevoir un liquide fraise, il suffit d’ajouter un arôme de fraise dans de la base nicotinée. C’est une tâche bien plus complexe qu’on peut l’imaginer. Les fabricants ne se contentent pas d’utiliser un seul arôme pour concevoir un liquide, ils vont en assembler plusieurs afin d’obtenir un rendu fidèle à ce que l’aromaticien voulait obtenir. Certains d’entre eux n’hésitent pas à ajouter d’autres arômes totalement imperceptibles, mais qui feront de leur liquide, une saveur unique. Pourtant le travail ne s’arrête pas là, une fois la « recette » finalisée, ils font fabriquer directement l’arôme final, une sorte de concentré, qui sera mélangé directement dans de la base.

La fabrication.

fabricant eliquide

De nombreuses personnes mal informées imaginent que les liquides sont assemblés et mis en bouteilles à la main, ce qui était le cas il y a de nombreuses années. Mais de nos jours tous nos précieux liquides sont assemblés, embouteillés, bouchonnés et étiquetés par des machines entièrement automatisées. Ce processus permet de préserver le liquide de toute contamination humaine. Des tests sont également effectués de manière aléatoire sur des flacons sortis de production afin de vérifier la conformité du produit.
À noter que la nicotine est strictement manipulée par des personnes autorisées dotés des équipements de sécurité requis. Les fabricants utilisent de la nicotine fortement dosée qui peut être dangereuse pour la santé des personnes présentes dans le laboratoire.

Les normes et obligations des fabricants.

Les détracteurs avancent qu’on ignore ce que contiennent les liquides. Fort heureusement pour nous, la mise sur le marché d’un liquide impose au fabricant de faire analyser les liquides et déclarer la liste des « ingrédients » auprès de l’ANSES depuis 2017. De ce fait, les fabricants ne peuvent pas mettre des molécules dangereuses pour la santé des consommateurs sans que vérification par l’ANSES. Ces déclarations sont publiques et donc consultables par n’importe qui.
La certification AFNOR a également été mise en place par les fabricants eux-mêmes afin de s’imposer un gage de qualité supérieur à celui de la TPD (déclaration ANSES). Ainsi de nombreux additifs comme le diacétyl sont strictement interdits ou limités à des quantités bien inférieures aux seuils de dangerosité. Les vapoteurs soucieux de consommer des liquides de qualité peuvent se tourner vers les fabricants certifiés. De plus, cette certification évolue constamment. A titre d’exemple, la sucralose est désormais interdite dans les liquides certifiés AFNOR.

Les stratégies de vente.

Au fil des années de nombreux fabricants ont vu le jour et il est devenu nécessaire pour tous d’adopter des stratégies adaptées à un marché en pleine explosion.

Les équipes commerciales sont venues apporter un contact direct entre le fabricant et les revendeurs. La dégustation des liquides se fait souvent autour d’un café entre le commercial et le responsable de la boutique. Cette méthode permet de mieux cibler les besoins d’un point de vente et d’adapter l’offre proposée par le commercial.

Outre de commerciaux, une équipe marketing est mise en place pour dynamiser l’image de la marque à travers des slogans, flyers, mobiliers de comptoirs, etc. Cette stratégie implante la marque et son image dans la conscience des consommateurs et des revendeurs. Il n’est pas rare s’assimiler certaines images ou couleurs à une marque, c’est le rôle d’un pôle marketing. De plus avec l’interdiction de la publicité hors des points de vente, le service marketing d’une marque doit redoubler d’efficacité pour s’imposer face à la concurrence.

Les salons.

Un marché en pleine expansion ne serait rien sans un salon digne de ce nom, c’est pour cela que tout naturellement Vapexpo France est né 2014. Une véritable première pour tous ces fabricants impatients de rencontrer leurs partenaires et les vapoteurs.

Au fil des années une véritable professionnalisation du salon s’est installée, les exposants investissent toujours plus d’argent pour avoir un stand à la hauteur de leur marque. De nos jours, la présence au Vapexpo, principalement aux éditions de Paris, est presque obligatoire pour les grands fabricants. Ils en profitent pour faire découvrir leurs dernières créations et aller à la rencontre de nouveaux partenaires commerciaux.
La clé d’un Vapexpo réussi, c’est une équipe commerciale et marketing motivée, des liquides innovants et un stand attractif.

Le souci du détail.

fabricant eliquide

Selon Alfred de Musset, « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ? ». Malheureusement dans la vape, le contenant importe beaucoup. Les bouteilles doivent répondre à des critères bien spécifiques comme les matières employées, la résistance, les bouchons, pictogrammes de sécurité, etc. Tous ces détails qu’un fabricant se doit de maîtriser totalement sous peine de voir sa production à l’arrêt. Pour se faire, certaines marques n’hésitent pas à investir beaucoup d’argent dans la conception de leurs propres bouteilles ou de leurs propres bouchons de sécurité afin de ne pas rencontrer de problèmes. Ce souci du détail permet au fabricant de contrôler parfaitement sa production et d’être assuré d’une livraison dans les délais impartis et surtout de ne jamais rencontrer de problèmes sanitaires ou de sécurité quant à leurs bouteilles.

Conclusion.

On est très loin de l’image d’un fabricant au fond de son laboratoire qui manipule quelques bouteilles d’arômes et les dilue dans de la base. Un fabricant est à l’image d’un chef d’orchestre, il doit s’assurer que toute son équipe travaille minutieusement afin d’obtenir au final un produit de qualité qui fera le bonheur des vapoteurs.
N’oublions pas qu’une telle rigueur de travail implique des investissements colossaux pour financer les machines, les matières premières, le personnel, etc.
N’hésitez pas à visiter le laboratoire d’un fabricant près de chez vous, vous n’imaginez pas tout le travail qui est nécessaire pour fabriquer une petite bouteille de liquide. Tout ce travail pour une si petite chose, mais qui fait le bonheur de nos papilles.


Pour en savoir plus sur la composition des e-liquides c’est par ici.

Pour en savoir plus sur les différents formats d’e-liquides c’est par là.


Rédac de Oneshot

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d'autre chose. Des requins par exemple....

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.