Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp
Voir tous nos partenaires.

Les E-liquides : quésako ?

Ca y est, vous avez enfin choisi le modèle de cigarette électronique que vous vouliez pour arrêter de fumer. Maintenant il va falloir vous décider sur le choix de vôtre E-liquide ! Pour la question des goûts ça ne concernera que vous. Par contre connaître la composition générale des E-liquides c’est l’affaire de tous.

Les E-liquides utilisés dans le monde de la cigarette électronique sont composés principalement de deux bases diluantes. Elles sont connues pour leurs vertus de vaporisation à certaines températures : le Propylène Glycol (PG) et la Glycérine Végétale (VG). Ce mélange est appelé la Base PG/VG.
Des composants optionnels peuvent être ajoutés ou non à cette Base PG/VG : de la nicotine de qualité pharmaceutique, des arômes alimentaires, des additifs, de l’alcool ou de l’eau déminéralisée.

 

Composition principale :
• PG : Propylène Glycol.
• VG : Glycérine Végétale.

 

Composants optionnels :
• Nicotine.
• Arômes.
• Végétol®
• Additif.
• Alcool.
• Eau déminéralisée.

 

 


Composition d’un E-liquide


Les composants de base d’un E-liquide :

  • • Propylène Glycol (PG) : appelé aussi propane-1,2-diol.
    Il est obtenu à partir de la réaction de l’oxyde de propylène avec l’eau en milieu acide. Le PG sert à fluidifier un liquide, il produit peu de vapeur, permet aussi de très bien transporter les arômes et favorise le “hit” (sensation de picotement en gorge). Le PG est utilisé dans de nombreux usages industriels et pharmaceutiques ainsi que dans l’alimentaire.

  • • Glycérine Végétale (VG)
    : appelé aussi glycérol ou propane-1,2,3-triol.
    Résultat d’une trans-estérification d’huiles végétales et d’alcool (ou d’une saponification entre des corps gras et de la soude), la VG possède des propriétés hautement hygroscopiques (absorption de l’humidité dans l’air). Contrairement au PG, la VG est beaucoup plus visqueuse et à naturellement un goût plus sucré que le PG. Elle sert à produire une vapeur plus dense en fonction de sa concentration, adoucit également le passage de la vapeur en gorge mais transporte moins bien les arômes que le PG.

L’association de Propylène Glycol (PG) et de Glycérine Végétale (VG) forment ce que l’on appelle la Base PG/VG.

 

Autres composants présents (ou non) dans un E-liquide :

  • • Nicotine
    La nicotine est alcaloïde issu de la plante de tabac responsable de la dépendance tabagique.
    La nicotine va non seulement jouer sur la sensation de “hit” en gorge (selon son taux en mg/ml) mais aussi sur le sevrage nicotinique. La Base PG/VG peut être nicotinée (si vous ajoutez des flacons de Base nicotinée appelés “boosters de nicotine”) selon vos besoins ou non. Bien entendu il existe des liquides ne contenant pas de nicotine (pour les personnes sevrées).

    Il existe deux types de nicotine :
    – La nicotine classique (dite purifiée) : utilisée dans la majorité des E-liquides du marché et qualité pharmaceutique. Elle est dite purifiée car elle est extraite de la plante à son maximum et nettoyée via des procédés chimiques afin d’être rendue apte à l’inhalation.
    Les Sels de nicotine : c’est la forme la plus naturelle de la nicotine au sein de la plante. Les sels de nicotine se rapprochent plus de la nicotine de la cigarette traditionnelle que celle des E-liquides classiques. Son extraction depuis la plante a pour conséquence d’avoir un pH plus acide que dans la nicotine purifiée. Afin de réduire ce pH et cette acidité, il y a alors adjonction d’acide benzoïque. La nicotine présente dans les sels de nicotine est alors plus proche de sa forme naturelle et agit plus rapidement, le tout en atténuant le “hit” avec la présence de l’acide benzoïque.

    La Rédaction de OneshotTV rappelle que le tout est d’adapter votre taux selon vos besoins. Si le taux de nicotine est trop élevé vous aurez mal au crâne, s’il n’est pas assez fort vous serez en manque constant. Plus votre taux sera adapté moins vous vous sentirez “en manque” dans votre démarche d’arrêt du tabac.
    Nous vous rappelons que l’utilisation de Sels de Nicotine implique :
    – d’avoir du matériel nécessitant peu de puissance afin de ne pas subir de surdosage nicotinique dû au taux de nicotine élevé présent dans un liquide à base de Sels et de ne pas surchauffer les Sels de Nicotine.
    – de changer ses habitudes de vapotage à cause d’une vitesse d’assimilation de la nicotine dans le sang plus rapide qu’avec de la Nicotine classique.
    – de ne pas avoir de “hit”. Les gens en recherche de “hit” ne doivent pas utiliser de Sels de Nicotine au risque de trop utiliser leur matériel et être en surdosage.

  • • Arômes
    Dans le monde la cigarette électronique, les arômes ne sont rien d’autre que les saveurs qui composeront le goût de votre E-liquide. Certains arômes peuvent engendrer diverses sensations plus ou moins agréables en gorge. Par exemple la menthe, bien qu’elle puisse rafraîchir peut parfois assécher la gorge, la cannelle quand à elle accentue le “hit” en gorge même avec un taux de nicotine faible. Il est à noter que les arômes sont considérés comme du PG (fixateur d’arômes et liquide fluide). Encore une fois, avoir un E-liquide sans arôme et donc sans goût est tout à fait possible. Dans ce cas vous vaperez ce que l’on appelle de la Base (nicotinée ou non selon vos préférences).

    Il existe deux types d’arômes :
    – Les arômes naturels qui, selon la Législation Européenne, doivent être extraits d’un produit issu de la nature.
    – Les arômes de synthèse qui sont produits chimiquement. Il s’agit de modifier une molécule aromatique, y ajouter un groupement chimique. Les arômes de synthèse sont présents dans les produits alimentaires de grandes consommations (bonbons, plats préparés,…).

    Additif
    Il se peut que dans certains E-liquide des additifs soient présents.
    Ces additifs sont ajoutés afin de donner plus de profondeur ou de texture à un E-liquide.
    On peut obtenir des notes et textures sucrées (avec le Sweetener), épicées (comme la Menthe dite poivrée), le côté frais/glacé (avec le Menthol et le Koolada), ou bien encore le côté acide (avec le Sour), l’aspect “bonbon” (avec l’éthylène maltol) ou le côté torréfié (avec l’acetyl Pyrazine).

    Alcool
    L’alcool dans un E-liquide n’est présent qu’en infime quantité. L’alcool n’a pas de goût mais joue le rôle d’exhausteur de goût. Il augmente l’intensité de la perception olfacto-gustative : au moment de la chauffe de votre résistance, l’alcool permet de faire ressortir davantage les saveurs. L’alcool peut aussi avoir tendance à assécher la gorge.

    • Eau déminéralisée
    L’eau déminéralisée, présente en faible quantité dans un E-liquide, joue le rôle de remplaçant du Propylène Glycol pour les personnes qui y seraient allergiques. L’eau déminéralisée permet aussi d’adoucir la sensation de “hit” en gorge, de fluidifier un liquide afin d’être utilisable dans n’importe quel type de matériel.

    • Le Végétol® : appelé aussi 1,3 Propanediol.
    Tout nouveau dans le monde de la cigarette électronique, le Végétol® est un composant d’origine 100% naturelle (obtenu grâce à la fermentation de sucre issus de plantes) utilisé dans l’alimentaire et la cosmétique. Il n’a ni goût ni odeur particulière sous sa forme de base. De plus il permettrait de délivrer de la nicotine de façon plus efficace et ce, avec une absence d’irritation de la bouche et des voies respiratoires contrairement aux liquides composés de Propylène Glycol (le Végétol® pourrait alors être un bon remplaçant pour les intolérants au PG).

 

Tous ces ingrédients listés ci-dessus représentent donc la base de la création d’un E-liquide.
Vous aurez constamment une Base PG/VG à laquelle seront ajoutés des composants en plus afin de répondre à la demande du vapoteur. Certains vapoteurs utilisent des liquides composés avec une plus ou moins grande quantité de Glycérine Végétale ou de Propylène Glycol, d’autres avec plus/moins/pas de nicotine, d’autres avec plus/moins/pas d’arômes, etc… Tout est à la guise du vapoteur pour répondre à ses besoins. Libre à vous de prendre du plaisir en vapotant le plus sainement possible.

 


Ratios de PG/GV


Rappel :
– la VG est plus visqueuse, plus grasse. Il ne faut donc pas oublier que son temps d’absorption par le coton est plus long qu’avec plus de PG, alors gare aux “dry-hits” (goût de coton brûlé) !
– le PG est plus fluide. Ne pas adapter son arrivée d’air, secouer sa cigarette électronique, la laissez au soleil ou près d’une source de chaleur (le PG se fluidifiera davantage) et les fuites viendront vous dire bonjour !

Exemple de ratios PG/VG de liquides existants :

– 80/20 : E-liquide très fluide, “hit” très prononcé et très peu de vapeur.

– 70/30 : E-liquide fluide, “hit” prononcé et légèrement plus de vapeur.

– 50/50 : E-liquide à ratio médian , “hit” moyen et densité de vapeur moyenne.

– 30/70 : E-liquide visqueux, “hit” faible, et un peu plus de vapeur.

– 20/80 : E-liquide très visqueux, “hit” absent et beaucoup plus de vapeur.

 

Conséquences des ratios à forts taux de PG : le E-liquide est alors très fluide et parfois trop, les arômes sont bien présents (on rappelle que le PG fixe les arômes), la sensation de “hit” peut être très fort en gorge et sensation de bouche très sèche (le Végétol® peut être une alternative).

Conséquences des ratios à forts taux de VG : le E-liquide est visqueux et gras, obligation d’augmenter le taux d’arômes dans le E-liquide (la VG ne fixe pas les arômes), pas ou très peu de “hit” en gorge.

Nous vous conseillons d’essayer les E-liquides dans une boutique. Rien de mieux que de tester par soi-même pour s’en rendre compte !

 


Adapter un E-liquide à son matériel


Selon votre matériel vous allez donc devoir adapter vos E-liquides.

Les clearomiseurs fonctionnant avec des résistances toute faites ne sont, en général, pas faits pour accepter de grands taux de Glycérine Végétale (VG). Ils acceptent mieux le Propylène Glycol (PG) ainsi que des puissances basses à modérées. C’est pourquoi les arrivées de E-liquides alimentant le coton sont plus petites (vous drainez le liquide jusqu’au coton grâce à la dépression et votre tirant d’air).

Bien sûr il existe des résistances qui sont conçues pour les hauts taux de VG et les hautes puissances. Dans ce cas, les arrivées de E-liquide présentes pour alimenter le coton sont bien plus grandes car la VG est moins fluide que le PG, la résistance demande plus de puissance et donc consomme plus de liquide. Et pour éviter les “dry-hits” il faut humidifier la résistance… en permanence ! Mais rien ne vous empêche d’utiliser des liquides à fort taux de PG dans des résistances à grandes arrivées de liquide, mais n’oubliez pas : le PG est plus fluide, il prononce le “hit”, adaptez donc la puissance selon la résistance (le Végétol® peut être une alternative) et peut provoquer des fuites de liquide.

Pour les atomiseurs qui fonctionnent avec des résistances faites par vos soins, c’est à dire les atomiseurs reconstructibles, ce ne sera pas la même chose car dans ce cas précis c’est vous qui allez doser la quantité de coton selon le ratio PG/VG de votre liquide. Les potentielles fuites et autres “dry-hits” ne seront alors que les conséquences d’une mauvaise utilisation du produit par l’utilisateur.

 

Chaque E-liquide a sa propre composition et chaque E-liquide a sa propre utilisation selon la résistance que vous utilisez. Le tout est de trouver le E-liquide qui vous plaît et qui conviendra à votre utilisation dans votre démarche de l’arrêt du tabac.

Dans l’univers des E-liquides pour cigarette électronique, il existe une pléthore de formats. Et pour vous y retrouver, on a décidé de vous en parler ici.

Et pour savoir de quoi sont faites les résistances dans la cigarette électronique, un petit tour par !

 

 

 

Le Bilbon de la vape, il aura fallu du temps pour y passer mais maintenant qu’on y est, il ne reste plus qu’à avancer ! Grand amoureux du MTL & de jus bien réalisés.

“Allez viens, on est bien bien bien bien bien !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.