vapecellar Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide The-Fuu Pulp
Voir tous nos partenaires.

Les mods mécaniques

mods mécaniques

Le commencement : un mod mécanique, c’est quoi ?

Un mod mécanique c’est l’équivalent de votre lampe de poche : une pile (accu) reliée à une ampoule et dont le circuit électrique est ouvert ou coupé via le bouton on/off.
Un mod électronique c’est plutôt comme votre lampadaire de salon dont vous faites varier la puissance de l’ampoule au gré de votre humeur.

Contrairement à un mod électronique, un mod mécanique est dépourvu d’électronique : pas de potard de variation de tension, pas d’écran, pas de circuits internes, pas de contrôle de température, pas de protection contre les surchauffes ou les courts-circuits. Rien, nada, que dalle. Les seules sécurités sont les joints isolants, votre montage et votre main.


Comment cela se présente ?

Du point de vue anatomique, tout est ramené au plus simple. Le corps de votre mod mécanique correspond au négatif afin qu’à aucun moment le positif ne rencontre le négatif. Vaper sur mod un méca de type tube revient à :

  • • pousser le Switch (bouton fire) de votre mod méca,
  • • de cette action le pôle négatif de votre mod sera en contact avec le négatif de votre accu et arrivera au pin négatif (le pas de vis) de votre atomiseur jusqu’au négatif de la résistance.
  • • le positif de l’accu étant en contact avec le pin positif de votre atomiseur et au positif de votre résistance, vous faites circuler le courant et la résistance chauffera pour vaporiser le liquide.

Savoir ce que l’on fait.

Prérequis de base avant de se lancer dans les mods mécaniques :
Connaître la Loi d’Ohm. Lire l’article.
Connaître son accu afin de vaper en toute sécurité et comprendre les infos adéquates. Lire l’article.

 

 

Une fois ces notions assimilées, vaper sur mod méca c’est s’imposer une marche à suivre :

• Si vous savez à quelle puissance vous vapez mais que vous ne connaissez pas le CDCM qui sera demandé à votre accu :
1°) Vérification par le calcul U=R x I (relation entre la tension U pleine charge et votre résistance R) ou par le calcul P=U x I (relation entre la tension U pleine charge et votre puissance P) afin de trouver la décharge (I) en Ampères que subit l’accu.
2°) Choix de l’accu : il va falloir prendre un accu qui a un CDCM supérieur au résultat trouvé précédemment.

• Si vous savez quelle valeur de résistance vous convient, mais ne connaissez pas le CDCM qui sera demandé ni la puissance qui sera envoyée :
1°) Choix de la valeur de résistance.
2°) Calcul de la Loi d’Ohm par le calcul I=U/R pour connaître le CDCM qui sera demandé à mon accu.
3°) Choix de l’accu en adéquation avec mon montage (prendre l’accu qui a un CDCM supérieur au résultat précédent).
4°) Calcul de la puissance P=U x I afin de savoir à combien vous vapez.

• Si vous connaissez le CDCM de votre accu, mais ne savez pas quelle valeur maximale de résistance faire pour ne pas dépasser le CDCM :
1°) Choix de votre accu et connaissance du CDCM.
2°) Calcul de la valeur de résistance à obtenir (en faisant le calcul R=U/I).
3°) Création de votre résistance & vérification de sa valeur sur un Ohmmètre : vérifiez bien de ne pas avoir une valeur de résistance stabilisée plus basse que celle obtenue précédemment (plus sa valeur diminue, plus vous augmentez la valeur de décharge de votre accu), augmentez donc la valeur de votre résistance ou prenez un accu avec un CDCM supérieur.
4°) Calcul de la puissance P afin de savoir à combien de Watts vous vapez.

 

Le choix de l’accu va déterminer tout le reste. Sans accu pas de calcul de Loi d’Ohm, pas de Loi d’Ohm pas de vape sur méca.accu enercig

On entend souvent “ton montage n’est pas adapté à ton accu” ou encore “ton accu n’est pas adapté à ton montage”. Ce qu’on vous dit en vrai par là c’est : sécurise ton accu“. Donc soit vous prenez un accu qui supporte de fortes décharges, soit vous changez votre montage pour ne pas flinguer votre accu. La résistance peut se refaire, pas l’accu. Si vous déconnez, c’est lui qui partira en sucette, pas votre résistance.

• N’utilisez jamais d’accus qui ont vécu ailleurs que dans votre mod mécanique (chaque chose à sa place, un mod = un accu)
• Faites en sorte qu’il soit dépourvu de tout défaut (méplat, déchirures de wraps, etc) afin d’éviter les courts-circuits.
• N’utilisez que des accus de très bonne qualité : fiez-vous au CDCM annoncé sur l’accu ou sur le site constructeur. Mieux vaut être certain de son matériel afin d’éviter les surprises. N’hésitez absolument pas à vous référer aux informations relatives aux accus sur le site d’ ENERCIG, celles testées par MOOCH (sur son fil ou sa page Facebook) ou encore sur le site de MOUNTAIN PROPHET.
• N’oubliez pas qu’en vape sur mod mécanique il n’y a que vous, votre accu et aucune sorte de sécurité (bien qu’il en soit de la vôtre).

L’accu passe avant le montage dans le jeu de la sécurité :

• Si votre accu n’est pas prévu pour supporter des décharges fortes et que votre montage en demande bien plus : NON.
• Si votre accu est prévu pour supporter des décharges fortes ou faibles et que votre montage en demande moins : OUI.
• Si votre accu est prévu pour supporter des décharges fortes ou faibles et que votre montage en demande autant : JOKER ! C’est jouer avec le feu donc restez raisonnable. Moi, je dis NON, lui, “il dit qu’il ne voit pas le rapport”, lui, il dit que finalement vous êtes responsable de ce que vous faites. Bref, partez pour un NON.

L’accu est au vapoteur ce que l’eau est à l’être humain : son moteur. Si vous flinguez votre source d’énergie vous pouvez faire ce que vous voulez derrière, ça finira quand même mal. Si l’accu est le moteur de votre voiture, votre résistance est votre conduite de route. A vous d’adapter votre conduite pour rouler en toute sécurité en fonction de ce que peut faire la voiture. Sur mod méca il n’y a pas de sécurité durant la vape, absolument tout doit se faire en amont ! C’est vous qui devez prendre les dispositions pour vaper en toute sécurité et sérénité.

Vaper sur mod méca sans passer par la case Loi d’Ohm, c’est prendre des risques et s’assurer de passer par la case accident. Vaper sur mod méca c’est s’embarquer dans une relation très intime entre votre accu, votre résistance et vous-même.

  • Votre accu : parce que c’est lui qui va vous permettre de vaper, faites donc en sorte que votre accu soit dans le meilleur état possible. Votre accu c’est ce qui détermine votre vape.
  • Votre résistance : parce que c’est elle qui va définir la puissance de votre vape et donc le drainage de votre accu, adaptez-la à votre accu. Si l’accu ne supporte pas le CDCM que vous demandez, c’est l’accident assuré !
  • Vous : parce que si vous ne respectez pas les lignes du dessus et si votre résistance n’est pas en adéquation avec votre accu, alors vous applaudirez prochainement avec les pieds. Bien que vous soyez libre de faire ce que vous voulez, vous êtes censé savoir que vaper sur mod méca sans connaître la Loi d’Ohm c’est prendre de gros risques.

Rappel : La résistance que vous allez faire sur un atomiseur reconstructible aura une valeur exprimée en Ohm (Ω). Une fois cette valeur vérifiée sur un mod électronique ou un ohmmètre, vous allez alors pouvoir calculer l’ampérage qui sera demandé à votre accu. Une fois les valeurs de résistance et de décharge trouvées, vous pourrez alors savoir à quelle puissance vous vapez. Les formules sont (non elles n’ont pas bougé).


Pourquoi ma vape devient molle ?

Comme je vous l’ai dit au tout début, les mods méca sont comme des lampes de poche. Outre le bouton On/Off qui permet le fonctionnement de votre lampe, avec le temps vous risquez de remarquer que votre lampe commence à moins éclairer (même chez MagLite). Et on l’a tous fait, secouer ou frapper le bouzin ne fait rien ! C’est tout simplement parce que la pile arrive en fin de charge. Et vaper sur méca c’est la même chose ! Vaper sur mode méca c’est accepter d’avoir une vape dégressive du début à la fin. Votre accu n’a pas une tension linéaire et celle-ci ne peut être régulée. Plus vous sollicitez votre accu, plus vous consommez de sa capacité et donc plus sa tension diminue. Tout comme la quantité de votre bière dans votre verre diminue à force d’en boire.

MODMECA COURBE
Le schéma est là uniquement pour le principe et ne reflète pas la réalité.

Lorsque votre accu est pleinement chargé à 4.2 Volts, vous avez une vape qui dépote.
Mais en fin de journée, ce n’est pas la même histoire. Lorsque vous allez la brancher à votre chargeur, vous risquez de voir 3,2 Volts par exemple.

Vu que vous ne pouvez rien régler sur votre mod méca et que – pour rappel, votre puissance est en corrélation avec la tension de votre accu et la valeur de résistance – plus sa tension baisse plus la puissance ressentie baisse. C’est encore une mise en application de la Loi d’Ohm !

Vous allez ressentir une baisse de production de puissance et de vapeur qui vous signalera qu’il est temps de recharger votre accu. Veillez donc à ne pas attendre ou à ne pas trop tirer sur la corde avant de recharger votre accu au risque de l’emmener dans une tension trop basse qui pourrait lui nuire (seuls les plus téméraires et les plus aguerris emmènent leurs accus aux environs de 3 Volts voir moins, mais partez du principe qu’arrivé à 3.2 Volts il est temps de le recharger).

De même que descendre un accu trop profondément (sous 2,5 Volts) c’est prendre le risque de ne pas pouvoir le recharger et de le rendre obsolète. Attention donc à ne pas décharger trop rapidement votre accu avec votre montage au risque de dégazage et de grosses déconvenues, drainer tout votre accu en 10 clics n’est pas bon pour lui, ni pour vous.

Au prix de temps consacré à l’étude de la valeur Ohmique de leur résistance, seuls les experts arrivent garder une vape “quasi constante” jusqu’à la presque fin de charge de l’accu parce que tous leurs calculs se font en amont. Vous apprendrez avec le temps et l’expérience qu’un montage double coil tient mieux la cadence qu’un simple coil sur un mod méca, tout en restant dans la “safe zone”.

Certain(e)s apprécient d’avoir une claque au réveil et d’y aller de plus en plus pépère au fur et à mesure de la journée, dû à la décharge de l’accu. D’autres préfèrent les mods électroniques, car ils permettent d’avoir toujours la même puissance tout au long de la journée jusqu’à la décharge de leur accu. Chacun trouve son bonheur !


Connexion 510 ajustable/fixe ou Hybride ?

Dans l’article consacré au fonctionnement de la cigarette électronique qui se trouve ici, nous évoquions le fonctionnement du “plot de connexion 510”.

Beaucoup de mods électroniques et mécaniques ont une connexion 510 ajustable, ce qui permet principalement d’ajuster son atomiseur sur son mod mécanique afin d’avoir un setup “flush”.

L’avantage de la connexion 510 ajustable est la présence de ce fameux pôle positif (monté sur ressort ou vissable), qui permet une connexion parfaite entre le positif de votre accu et le positif de l’atomiseur, le tout protégé par un isolateur (aucune chance que le négatif de votre atomiseur ne vienne toucher le positif de votre accu sauf si votre isolateur a fondu). Dans le cas d’une connexion 510 à plot fixe, le principe reste le même malgré qu’il faille espérer que la longueur du 510 de votre atomiseur ne soit pas trop long, au risque de ne pas avoir un setup “flush”.

L’inconvénient de la connexion 510 ajustable ou fixe sur mod méca, c’est qu’entre votre accu et votre atomiseur une “connexion” est rajoutée et donc pour le coup nous ne sommes plus en “direct pur”, il y a quelque chose entre l’accu et l’atomiseur. Pour les fanatiques du genre, une connexion 510 ajustable peut induire un “Volt-Drop” : c’est-à-dire une perte de tension entre l’accu et l’atomiseur; ce qui peut donc avoir un impact sur la puissance délivrée. C’est pourquoi ils/elles préfèrent vaper avec un mod mécanique ayant une connexion de type Hybride, afin de réduire ce “Volt Drop”.

 

Pour avoir une connexion pure entre votre accu et votre atomiseur, il va donc falloir utiliser un mod mécanique Hybride.
connexion 510 hybrideCe type de connexion s’affranchit du plot ajustable/fixe et aussi de l’isolateur.
Quand vous allez pousser votre accu, son positif va venir au contact du positif de votre atomiseur, faisant chauffer la résistance.

L’avantage d’une connexion Hybride c’est la transmission directe entre l’accu et la résistance, rien ne vient perturber le circuit électrique. Vous avez donc ce que votre accu a dans le ventre (meilleure réactivité, pas de perte de tension).

L’inconvénient d’une connexion Hybride c’est que le plot positif de votre accu est “à nu” face au plot 510 de votre atomiseur. Il faut donc absolument éviter les courts-circuits !

 

N’oubliez pas que le pas de vis de votre atomiseur correspond au négatif et le pin 510 au positif.

Si, par mégarde, le négatif de votre atomiseur fait contact avec le positif de votre accu, vous aurez un court-circuit. Et comme il n’y a pas de sécurité sur votre mod je vous laisse imaginer la suite.

Sur mod méca Hybride il est primordial que votre atomiseur ait un pin positif qui ressorte assez afin d’éviter que le pas de vis (c’est-à-dire le négatif) de votre atomiseur ne puisse venir entrer en contact avec le positif de l’accu.

 

 

En voiture, même avec une électronique embarquée, si vous provoquez un accident ce n’est pas à cause de votre voiture, mais bien de vous. Soyez donc attentif à ces détails sur les mods mécaniques, encore plus sur les mods mécaniques Hybrides.


Vaper sur un mod méca : avantages et inconvénients

Vaper sur mod méca c’est :
• Être maître de sa vape : la vape sur méca est la vôtre. Faites donc très attention.
• Bénéficier de la tension réelle de votre accu et ce sans perte et avec le minimum de connectique entre votre accu et votre atomiseur.
• Avoir un panel de mods au format tube ou box assez large pour trouver le mod qui vous plaît et goûter à différentes matières (tel que le cuivre, le laiton, le titane dont nous parlerons dans un futur dossier )
• Pas d’électronique : aucun risque de tomber en panne.

Mais c’est aussi :
• Apporter une très grande attention à vos actions : il est important de savoir ce que vous faites et il en est de votre responsabilité si vous ne suivez pas les règles générales de sécurité sur la vape mécanique.

• Veillez à toujours retirer l’accu de votre mod méca quand vous ne l’utilisez pas ou à le sécuriser quand vous êtes en déplacement (surtout dans la poche ou dans le sac, on met donc son accu et son mod loin des clés ou des pièces de monnaie).

• Faites un coil en adéquation avec l’accu afin d’éviter tout problème. Le problème n’est pas le mod méca : la première sécurité, c’est l’utilisateur !

• Entretenir son matériel : contrairement à un mod électronique, un mod méca n’est fait que de pas de vis, d’aimants ou de ressorts. Tout est démontable et donc tout peut être, et doit être nettoyé : veillez à ce que toutes vos connexions soient propres. Armez vous de sopalin, de coton-tige et de produits nettoyants (qui ne s’occupe pas de sa bagnole finit avec un tas de ferraille). Vérifier l’état de vos accus (tout doit être Parfait), prenez des accus de qualité de vrais fabricants !

• Ne pas avoir d’électronique ni sécurité (un article sera prochainement dédié aux sécurités électroniques dans les mods mécaniques) :
– Connaître la Loi d’Ohm et la limite de ses accus.
– La puissance de votre vape dépend uniquement de votre résistance, mais votre résistance fonctionne grâce à votre accu. Faites donc attention à la relation entre la valeur de votre résistance et le CDCM de votre accu. C’est la seule et unique sécurité que vous puissiez avoir sur un mod mécanique.
– Il n’y a pas de coupure automatique après X secondes : tant que le “switch” est actif votre mod fonctionne.
– Il n’y a pas d’indicateur de charge de l’accu : contrairement à un mod électronique qui vous empêche de vaper quand l’accu est à court de jus, sur un mod mécanique tout se fait au ressenti (baisse de puissance et de production de vapeur). Veillez donc à ne pas emporter votre accu dans une tension trop basse au risque de ne plus pouvoir le recharger. Il en est de la durée de vie de vos accus

• Veillez à ce que votre mod mécanique ait des évents de dégazage : si votre accu dégaze dans son espace confiné sans trou d’évacuation, la pression va drastiquement augmenter dans votre mod et ça risque de piquer un chouille.

 

Vaper sur mod mécanique ne fera pas de vous “un mec un vrai”, ça ne fera pas de vous un “bonhomme” et encore moins “le plus grand vapoteur de tous les temps”, non. Même les meilleurs ne sont pas à l’abri d’une erreur. Cela dit, vaper sur mod mécanique vous rendra plus consciencieux et attentif et cela vous obligera à comprendre le fonctionnement de la cigarette électronique dans son ensemble ainsi que le monde de l’électricité.

Vaper sur mod mécanique n’est pas une chose compliquée, mais demande énormément de travail, de compréhension et d’entretien en amont afin de mettre la sécurité avant tout le reste. Il n’y a pas de raison de rencontrer des problèmes tant que l’on est attentif à ce que l’on fait et que l’on respecte les règles de sécurité.


Le Bilbon de la vape, il aura fallu du temps pour y passer mais maintenant qu’on y est, il ne reste plus qu’à avancer ! Grand amoureux du MTL & de jus bien réalisés.

“Allez viens, on est bien bien bien bien bien !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.