Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / Le vapotage chez l’ado : à 17 ans, quel usage de la cigarette électronique selon les régions ?
vapotage ado

En France, le vapotage chez l’ado questionne, voire inquiète. D’après les données de l’enquête ESCAPAD 2022, 56,9 % des jeunes de 17 ans l’ont déjà expérimenté, et 6,2 % vapotent quotidiennement. Alors, qu’en est-il précisément ? Quels sont les chiffres, région par région ? Et surtout, comment se porte le tabagisme depuis l’arrivée de la cigarette électronique chez les adolescents ? Révélée en février 2024, l’analyse régionale de l’enquête ESCAPAD 2022 nous offre un nouveau tour d’horizon.

Retour sur l’enquête ESCAPAD 2022

En mars 2023, l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) dévoilait les résultats de son enquête ESCAPAD 2022 sur « Les drogues à 17 ans ».

Basée sur un échantillon représentatif de 23 701 filles et garçons âgés de 17,4 ans en moyenne, l’étude visait à analyser les niveaux d’usage du tabac, de l’alcool, du cannabis ou encore de la cigarette électronique chez les adolescents français.

Son principal constat ? Depuis 2017, l’intérêt des adolescents pour les drogues licites ou illicites a fortement diminué, particulièrement en ce qui concerne le tabagisme.

Parallèlement, le vapotage a plus que progressé chez l’ado moyen. D’après les données recueillies, l’expérimentation de la cigarette électronique est ainsi passée de 52,4 % en 2017 à 56,9 % en 2022, en France. L’usage récent (au moins une fois par mois) a lui aussi augmenté, passant de 16,8 % à 30,7 %, tandis que le niveau d’usage quotidien (au moins 30 utilisations dans le mois) a même triplé, atteignant 6,2 % en 2022, contre 1,9 % en 2017.

Le vapotage chez l’ado, en hausse partout en France métropolitaine en 2022

En complément du rapport initial1, l’OFDT a publié, en février 2024, un rapport comprenant les analyses régionales détaillées (hors Corse et régions d’Outre-Mer)2.

Si le vapotage chez l’ado est effectivement en hausse partout depuis 2017, l’étude révèle trois régions en particulier, où son usage quotidien est le plus marqué : en Bretagne, en Normandie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est d’ailleurs cette dernière qui a connu l’augmentation la plus rapide : + 6,9 % de vapotage quotidien en 5 ans.

De manière plus générale, les données tendent à indiquer que l’expérimentation et l’utilisation de la cigarette électronique varient en fonction de la taille de l’agglomération de résidence. Dans les agglomérations de moins de 20 000 habitants et hors unité urbaine (communes rurales), les jeunes auraient ainsi tendance à vapoter davantage.

Type d’usage de la e-cigaretteEn milieu ruralDans les agglomérations de 2 000 à 19 999 habitantsDans les agglomérations de 20 000 à 199 999 habitantsDans les agglomérations de 200 000 habitants et plusTotal en France métropolitaine
Expérimentation61,5 %60 %56,9 %53,2 %56,9 %
Récent (au moins une fois par mois)32,1 %33,6 %28 %28 %30,7 %
Quotidien (au moins 30 utilisations dans le mois)6,4 %6,8 %6,4 %5,4 %6,2 %
D’après « Tableau 8. Usages de cigarette électronique des jeunes de 17 ans en 2022 selon la taille d’agglomération de résidence (en %) », Rapports « Les Drogues à 17 ans », Analyses régionales – Enquête ESCAPAD 2022, OFDT, février 2024

Vapotage chez l’ado et entrée dans le tabagisme : qu’en est-il de l’effet passerelle ?

À l’heure où le vapotage s’est démocratisé chez les adolescents français, beaucoup reprochent à la cigarette électronique – et notamment la jetable « puff »d’inciter les jeunes à se tourner vers le tabagisme. C’est la fameuse théorie de l’effet passerelle.

Pourtant, si l’on prend pour exemple les régions les plus touchées par le vapotage chez l’ado, on constate que c’est précisément là-bas que le tabagisme a reculé le plus significativement : -12,2 de prévalence tabagique chez les jeunes de 17 ans en Bretagne, -12,3 % en Normandie et -9,4 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 5 ans.

Plus encore, une étude d’octobre 2023, menée par l’Institut national du cancer (INCa) et l’Institut pour la recherche en santé publique (IRESP) en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans la Loire, est venue le confirmer : aucun effet passerelle n’a été détecté chez les lycéens de 15-16 ans.

Au contraire, les études menées à ce sujet, dont une réfutation de 23 publications par des experts français, tendent toutes à démontrer que le vapotage garde éloigné les adolescents du tabac fumé.

Tour de France du tabagisme et vapotage chez l’ado : les données par région

Pour plus de détail, découvrez les données relatives au tabagisme, comme à l’expérimentation du vapotage, à son usage récent, et quotidien, chez les jeunes de 17 ans en France, par région :

Les données en Auvergne-Rhône-Alpes

Cigarette électronique

Expérimentation : 57,4 % (+4,2 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 31,5 % (+16,2 % depuis 2017)

Usage quotidien : 5,8 % (+4,3 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 48,1 % (-14,9 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 25,7 % (-11,3 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 15,1 % (-11,9 % depuis 2017)


Les données en Bretagne : les taux de vapotage les plus hauts chez l’ado

Cigarette électronique

Expérimentation : 63,6 % (+6,2 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 37,4 % (+15,6 % depuis 2017)

Usage quotidien : 9,7 % (+6,6 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 54,4 % (-12,1 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 29,2 % (-11,9 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 17,9 % (-12,2 % depuis 2017)


Les données en Bourgogne-Franche-Comté : les taux de vapotage les plus bas chez l’ado

Le vapotage chez l'ado : données en Bourgogne-Franche-Compté

Cigarette électronique

Expérimentation : 55,8 % (données indisponibles pour 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 30,9 % (+14,1 % depuis 2017)

Usage quotidien : 4,4 % (+2,7 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 47,1 % (-14,7 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 25,3 % (-10,8 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 19,2 % (-8,4 % depuis 2017)


Les données en Centre-Val de Loire

Utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents de 17 ans : données en Centre-Val de Loire

Cigarette électronique

Expérimentation : 54,6 % (+4,6 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 27,8 % (+10,5 % depuis 2017)

Usage quotidien : 4,9 % (+2,9 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 44 % (-14,2 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 25 % (-8,4 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 16,3 % (-8,2 % depuis 2017)


Les données dans le Grand Est : un vapotage chez l’ado représentatif de la moyenne française

Le vapotage chez l'ado : données dans le Grand Est

Cigarette électronique

Expérimentation : 56,1 % (+3,6 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 29,6 % (+12,4 % depuis 2017)

Usage quotidien : 6,3 % (+3,9 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 44,4 % (-12,2 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 23,5 % (-7,7 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 15,4 % (-8,1 % depuis 2017)


Les données dans les Hauts-de-France

Utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents de 17 ans : données dans les Hauts-de-France

Cigarette électronique

Expérimentation : 52,6 % (données indisponibles pour 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 28,4 % (+9,8 % depuis 2017)

Usage quotidien : 6,5 % (+4,1 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 40,5 % (-14,6 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 20,7 % (-10,3 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 13,2 % (-10,6 % depuis 2017)


Les données en Île-de-France

Le vapotage chez l'ado : données en Île-de-France

Cigarette électronique

Expérimentation : 49,9 % (données indisponibles pour 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 25,7 % (+12,1 % depuis 2017)

Usage quotidien de la cigarette électronique : 5,1 % (+3,8 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 38,2 % (-13 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 20,2 % (-7,5 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 11,6 % (-7,2 % depuis 2017)


Les données en Normandie

Utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents de 17 ans : données en Normandie

Cigarette électronique

Expérimentation : 63 % (+7,4 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 35,5 % (+12,6 % depuis 2017)

Usage quotidien : 7 % (+3,9 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 50,2 % (-12,6 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 27,7 % (-10,8 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 17,7 % (-12,3 % depuis 2017)


Les données en Nouvelle-Aquitaine : un tabagisme de plus de 20 % chez les jeunes

Le vapotage chez l'ado : données en Nouvelle-Aquitaine

Cigarette électronique

Expérimentation : 61,3 % (+6,8 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 32,2 % (+14,7 % depuis 2017)

Usage quotidien : 5,9 % (+4,1 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 53,7 % (-11,6 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 30,5 % (-8,5 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 20,1 % (-8,5 % depuis 2017)


Les données en Occitanie

Utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents de 17 ans : données en Occitanie

Cigarette électronique

Expérimentation : 60,7 % (+7,7 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 31,3 % (+16,9 % depuis 2017)

Usage quotidien : 5 % (+3,9 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 52,5 % (-9,1 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 27,6 % (-8,1 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 17,1 % (-9,3 % depuis 2017)


Les données en Pays de la Loire

Le vapotage chez l'ado : données en Pays de la Loire

Cigarette électronique

Expérimentation : 59,6 % (+6,5 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 33,5 % (+15,2 % depuis 2017)

Usage quotidien : 6,9 % (+4,3 % en 2017)

Cigarette

Expérimentation : 52,5 % (-10,1 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 28,1 % (-8,7 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 18,2 % (-8,1 % depuis 2017)


Les données en Provence-Alpes-Côte d’Azur : un vapotage très marqué chez l’ado

Utilisation de la cigarette électronique chez les adolescents de 17 ans : données en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Cigarette électronique

Expérimentation : 62,7 % (+10,4 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 36,1 % (+19,8 % depuis 2017)

Usage quotidien : 8,6 % (+6,9 % depuis 2017)

Cigarette

Expérimentation : 50,4 % (-7,1 % depuis 2017)

Utilisation au cours des 30 derniers jours : 28,3 % (-5,8 % depuis 2017)

Usage quotidien (au moins 1 cigarette/jour) : 16,6 % (-9,4 % depuis 2017)


Sources

1 Rapport complet de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) sur l’enquête ESCAPAD 2022, Les Drogues à 17 ans, mars 2023 (Version PDF téléchargeable)

2 Rapport complet de l’analyse régionale de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) sur l’enquête ESCAPAD 2022, Les Drogues à 17 ans, février 2024 (Version PDF téléchargeable)


1 Comment
  • Roussel samuel

    Franchement la cigarette a combustion (la tueuse) a fait beaucoup de mort et malades sous différentes formes de maladie alors que la cigarette électronique derangue comme c’est resant et n’a jamais fait de mort et la cigarette combien franchement combien? Ont ne c’est même pas des millions et des Millard de mort voyons la réalité ou elles est et non le contraire arrêt de ce qui derangue ou ont va la modernisation par rapport à la voiture oui et d’autre chose ont pourraient pas ?

    8 mars 2024at22 h 58 min Répondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.