Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Divers  / Vos débuts dans la vape : Jérôme L.
Vos débuts Jérôme

Après “Mes débuts dans la vape” de l’équipe Oneshot, voici “Vos débuts dans la vape” et c’est au tour de Jérôme L., 3e ex-æquo du concours avec Théo. Retrouvez aussi Anne-Laure 2e et Pascal le gagnant.

Smoking Days

– “T’as déjà fumé ?”

– “Euh, non et toi ?”

– “Tu vas voir, c’est marrant, ça tourne la tête.”

boite vos débuts Jérôme

Dernière année de lycée, on est en 1993, deux ados dans la cour de récré, un qui fait le malin et un autre qui ne l’est pas plus. C’est le mal, c’est cool, il faut que j’essaie ça. Ouais, c’est vrai que ça fait tourner la tête, c’est marrant, on se fend la poire. Et puis quoi, juste une de temps en temps, c’est pas grave, je contrôle. Arrivent les premières sorties en boîte de nuit et mon fameux paquet de clopes du samedi soir. Naguère, le dance floor était rempli de fumeurs. Je me retrouve, petit à petit, entouré d’autres potes qui ont eux aussi leur paquet en poche. Par contre, ça ne me fait plus tourner la tête. J’ai passé un cap sans que ça ne me pose question.

Et puis quoi, juste un paquet le samedi soir : “j’contrôle, puisque j’te dis que j’contrôle !”

S’en suivent les études supérieures et mon premier studio d’étudiant. Je passe au stade supérieur avec la découverte de la plante qui fait rigoler. C’est raccord avec la raison de ma mise à la clope. C’est le mal, c’est cool, ça fait tourner la tête, c’est marrant, on se fend la poire. Oublié le paquet de clopes par semaine, on accélère la cadence.

Et puis quoi… non là, pour le contrôle, on va pas se mentir, c’est définitivement mort.

Allez hop, on est en 2001 l’année de l’indépendance totale. Au boulot maintenant ! Plus de problème d’argent de poche, je tape mon paquet par jour. Et si ce n’est pas suffisant, il suffit d’en racheter un à la carotte du coin. Roule ma poule, ça fait déjà bien longtemps qu’il m’est inconcevable de me retrouver sans une réserve de cigarettes à portée de main. Et surtout, surtout, je sais où je peux aller en acheter, à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit.

Les années passent et passent encore.

Je m’arrêterai de fumer un jour… plus tard… #soon

Vaping Days

– “Tu as déjà essayé la clope électronique ?”

– “J’ai essayé y a deux ou trois ans et ça n’a pas pris. Et puis, j’ai pas vraiment envie.”

– “Ça fait un an que j’ai arrêté la clope. On en parle le week-end prochain si tu veux.”

On est en 2019 (quoi ! déjà ? on n’avait pas dit #soon ?!). Loin de m’imaginer les conséquences de cet échange avec le videur du bar, je rentre à l’appartement. Sauf que le bougre avait bel et bien éveillé une légère envie d’arrêt du tabac chez moi. Après y avoir pensé toute la semaine, retour au sujet le week-end d’après.

– “Tu devrais essayer le kit Eleaf iStick 40w Mini-Nautilus”

– “Je viens juste de m’acheter une cartouche, mais bon je vais voir, pourquoi pas.”

– “Je ne fume plus depuis un an et j’ai même arrêté de vaper, c’était assez facile.”

Bon vous avez compris, je vous la fais courte. Et ouais, il était quand même 1 h du matin et j’étais dans un bar… Donc autant vous dire, que je ne peux pas vous retranscrire la discussion au mot près. Et en plus, ce serait super long. Enfin bref, trois jours après, c’est parti pour ma première commande chez LPV.

Allez, count down !

Vendredi, réception et essai du matos avec un liquide bonbon banane.

Samedi, dernier paquet de clopes en stock que je ne termine pas dans la journée.

Dimanche, 3 clopes en stock, une fumée, la deuxième à moitié et la dernière est jetée.

Lundi 15 juillet 2019… Je note la date dans l’application que le videur du bar m’a conseillé de prendre. Vous savez, ce genre d’application qui compte les jours d’arrêt du tabac et aussi l’argent économisé. Bien entendu, j’ai pris celle qui permet aussi de décompter les dépenses en substituts nicotiniques, sinon c’est triché.

Bon, c’est cool ça… Sauf qu’il y a quand même des nouvelles effrayantes qui viennent des USA concernant la vape. Personnellement, ces nouvelles ne m’émeuvent pas plus que ça. Je crois savoir que la vape existe depuis des années. Donc si c’était si dangereux, les malheurs ne seraient pas survenus que dans un seul et même pays. Mais ça, c’est mon avis et pas forcément celui des autres. Du coup, la vape n’a plus le vent en poupe et je me retrouve seul face à mon outil de sevrage tabagique et aux critiques.

Me voilà donc sur Internet. J’y passe presque toutes les soirées de ma semaine. Je cherche des informations tant sur les conséquences du sevrage tabagique que sur les matériels et liquides de vape. Et bon sang, qu’est-ce qu’il y a comme matos et liquides dans le commerce, c’est carrément giboyeux. Un peu trop, même !

canapé vos débuts Jérôme

Pour des raisons de temps, je suis coutumier des achats en ligne. Mais face au foisonnement de liquides, je me décide à entrer dans le vape-shop près de chez moi. Mon regard se porte sur un canapé un peu défraîchi. Évidemment, on ne m’invite pas à m’asseoir. Comme ce n’est pas décoratif, je me dis que c’est réservé à l’élite. Je ne suis pas à mon aise. Quelques vitrines exposent du matériel et l’espace comptoir est un fatras de juices, testeurs et autres machins. Le mec me fait son speech et me fait goûter des liquides.

Je lui dis que je ne veux surtout pas de goût tabac et, à un moment, il ose :

“je ne vous dis pas ce que c’est, essayez celui-ci”. Je crois qu’il a confondu “primo” et “neuneu”. Mais bon, allez, je me force à tirer une barre. Vous imaginez bien que je ne suis pas surpris du résultat et écourte poliment la dégustation. “Un client de perdu, dix de retrouvés”. C’est ça la devise dans les magasins de vape ?

Une amie me parle d’un autre vape-shop pas très loin, et là, c’est la révélation. Pas de canapé disgracieux, tout est bien rangé, un éclairage lumineux et des vitres… propres ! Je demande à essayer quelques liquides du vape-stand et une discussion s’installe avec un des vendeurs. Je lui raconte mes petites histoires et, entre autres, lui dit que je ne trouve rien de passionnant sur YouTube. Il a l’air étonné et c’est là qu’il me parle d’une certaine chaîne qui pourrait m’intéresser : Oneshot Media.

Je suis désormais ex-fumeur et vapoteur depuis un peu plus d’un an. Au bout d’un mois, je n’ai plus ressenti aucune période de manque. Les fumeurs ne me dérangent pas et ne me donnent pas envie de fumer. Quant au liquide bonbon banane de mes débuts, je ne peux plus le sentir.

Merci à Steve qui m’a mis le pied à l’étrier.

Merci à Romain qui m’a réconcilié avec les vape-shops.

Merci à Oneshot Media pour toutes vos informations et votre bonne humeur.

Et merci à tous ceux qui s’investissent pour la vape.


Pour retrouver les débuts dans la vape de la team Oneshot Media, c’est par ici !


Rédac de Oneshot

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d'autre chose. Des requins par exemple....

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.