Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Actualité  / États-Unis : un an après
États-Unis cigarette électronique

Aux États-Unis, un an après le scandale qui avait provoqué l’intoxication de plusieurs consommateurs de THC via des capsules scellées s’adaptant sur des cigarettes électroniques, la vape est toujours tenue comme responsable, alors que cette responsabilité incombe à l’utilisation faite par quelques inconscients.
Petit tour d’horizon rapide de ce que subit l’industrie indépendante de la vape américaine.

Boutiques : La chasse aux sorcières est ouverte

Comme l’a révélé le blog The Planet of Vape, la FDA se fait le chevalier du puritanisme et entame une véritable chasse aux sorcières auprès des boutiques.

La FDA n’hésite pas à adresser des avertissements à des boutiques vendant sur internet et qu’elle juge trop susceptibles d’attirer un public mineur, comme le montre ses déclarations  :

« Aujourd’hui la Food and Drug Administration des États-Unis a émis des lettres d’avertissement informant dix entreprises, de retirer leurs e-cigarettes jetables aromatisées et leurs e-cigarettes attrayantes pour les jeunes. Ces produits liquides ne disposent pas de l’autorisation préalable à la mise sur le marché requise .
 Ces nouvelles actions font partie de l’effort agressif et continu de la FDA pour agir contre les produits du tabac commercialisés illégalement au milieu de la crise de santé publique de l’utilisation de la cigarette électronique par les jeunes en Amérique. L’agence est particulièrement préoccupée par l’attrait des cigarettes électroniques aromatisées jetables pour les jeunes et continue de surveiller toutes les données disponibles. »

Tu es malade et vapoteur ? Et bien… Souffre !

Etats Unis un an après Oneshot Media

Le Centre de gestion de la douleur de l’Institut orthopédique du Kentucky occidental (OIPMC) a informé ses patients qu’il allait refuser les médicaments à toute personne utilisant des produits à base de nicotine. Cela signifie que les vapoteurs, les fumeurs et les personnes qui tentent d’arrêter de fumer en utilisant des produits NRT se verront refuser la gestion de la douleur. La décision entre en conflit avec les études selon lesquelles la nicotine peut être bénéfique.

En outre, refuser les analgésiques aux patients en convalescence parce qu’ils ont réussi à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique est juste un non sens à la limite de l’inconscience.

Un PMTA qui inquiète toujours autant

Nous en avons parlé régulièrement sur Oneshot (ici et ), aux États-Unis, le PMTA est la mesure qui doit désormais réguler la cigarette électronique. Cependant, elle risque de mettre à mal de façon durable l’industrie indépendante de la vape, déjà bien fragilisée par les différentes mesures prises à son encontre, et notamment, à cause du cout exorbitant afin de soumettre les produits à déclarer.

Comme nous vous l’avions déjà expliqué dans deux précédents articles (ici et là), le PMTA, équivalent depuis qu’il est annoncé a toujours fait plané le doute auprès de l’industrie de la vape. Au-delà du cout exorbitant de la création de la demande (analyse, cout du dépôt des dossiers, etc.), elle est mise en place (à partir du 9 septembre) au lendemain du scandale sanitaire qui a touché les États-Unis.

Ce contexte si particulier, très favorable au ban des arômes et autres absurdités contre la vape, n’arrange en rien la relation entre l’industrie et la FDA, méfiante voir hostile à la vape. En outre, l’opacité des normes mises en place par le PMTA inquiète beaucoup, laissant craindre que seuls les systèmes de pods fermés seraient acceptés ainsi que les produits issus de l’industrie du tabac. Notons par ailleurs que l’IQOS a été validé par ces mêmes instances.

Malgré la situation certains industriels indépendants continuent coûte que coûte

Etats Unis un an après Oneshot Media

Dans le cadre du PMTA et malgré un contexte très compliqué, un fabricant de Eliquide, AVAIL, a quand même sauté le pas, et le résultat est encourageant.
En effet la FDA a accepté le dossier d’un premier eliquide pour système ouvert. Ceci est donc la première étape qui va conduire le test à des analyses plus poussées. Ceci a l’avantage de permettre au fabricant de conserver son eliquide sur le marché pendant un an, le temps que la FDA rende ses conclusions.

Certes, ce n’est que la première étape vers un long cheminement, mais elle démontre que la FDA n’est pas complètement fermée relativement aux eliquides pour systèmes ouverts. AVAIL a par ailleurs déclaré qu’elle va réitérer le processus sur d’autres liquides. Cette démarche leur garantira d’avoir leurs eliquides disponibles sur le marché de façon légale, et ce pendant au moins un an.


Un an après, la situation de l’industrie de la vape et celle des vapoteurs est moribonde, de nombreux coups lui sont porté au titre des intoxications apparues l’été dernier et pour lesquelles la vape ne porte aucune responsabilité.


Rédac de Oneshot

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d'autre chose. Des requins par exemple....

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.