Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / Le guide de la femme du vapoteur
femme guide vapoteur

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de lire notre magazine papier, voici un article tiré du ONESHOT Magazine #3

Un guide de survie pour sortir du brouillard lorsque que l’on est femme de vapoteur… Par Miss Willis

Salut ! J’te présente mon vapoto… » ça commence souvent comme ça. Il sent bon le café gourmand noisette contrairement à ce gars qui pue la clope et qui vient de te tousser au visage tel un asthmatique en fin de vie. Il vape ? Tant mieux s’il a arrêté de fumer. Pas d’haleine dégueu, pas de salière en main à tous les repas, un mec qui va durer quelques années encore sans AVC, et surtout des économies. Tu t’es dit alors « Jackpot ! » mais tu ne sais pas où tu mets les pieds…

Tu t’es trouvée perdue dans un océan de termes inconnus qui n’existent pas dans le dictionnaire, de matériel improbable et de situations incongrues. Si toi aussi tu es devenue femme de  vapoteur, il t’est indispensable de lire ce petit manuel de survie. Pour te préparer à l’ouragan, pas moins que ça, qui va envahir ta vie, je te propose mes trucs et astuces pour garder une vie sereine…

1. Poser des limites

Pour commencer, il faut bien distinguer les vapoteurs dits « classiques » et les vrais geek de la vape. Si tu as de la chance, tu tomberas sur le premier. Il te fera goûter un liquide de temps en temps, changera peut-être de matos s’il n’est plus satisfait de sa ecig mais ça en restera là.

Mais si tu tombes sur le second, c’est là que les choses se corsent. Si s’en est devenu une passion, cela rimera bien souvent avec collection. Et là, c’est le drame.

Si comme pour moi la vape devient trop envahissante, tu devras poser des limites. C’est un grand enfant ; tu te dois à ce titre de t’imposer et d’instaurer des règles de base qui régiront votre vie. Sinon tu te retrouveras rapidement en territoire hostile. Le matin en te réveillant tu devras enjamber les cartons. A croire qu’il aura ouvert un shop de vape en ligne. Méfie-toi, c’est bien possible! Et si, comme moi, tu pensais qu’il ferait des économies, détrompe-toi ! Tu seras hallucinée par le prix de certains matériels qu’il voudra acquérir. Il désespèrera devant les « soon » en attendant le dernier matos high end. Tiens bon !

2. Les conditions matérielles

Lorsque le vapoteur n’est pas dans les conditions matérielles optimales, il peut être un peu grincheux. Il a des besoins bien spécifiques. Certains ne dépendront pas de toi : matériel pour coiler (je reviendrai sur ce terme un peu plus loin), liquide et vapes entre autres. Oui j’ai bien écrit « vapes » avec un « s ». Il en a souvent plusieurs. Attention, je ne saurai que trop te rappeler le premier paragraphe concernant les limites.

Pour que ton vapoteur s’épanouisse vraiment, tu devras veiller à ce que ton stock en essuie-tout ne désemplisse pas. Ce rouleau nonchalamment posé sur son bureau et qui t’inquiétait tellement lui est vraiment nécessaire. S’il se voyait en rupture soudaine en plein changement de coil ; il pourrait bien réagir tel une femme enceinte avec une envie de fraises. Il te faudra courir chercher en urgence un rouleau car il aura ses doigts recouverts de liquide et te maudira car son ato est en pleine noyade. Oui, comme je te l’ai précisé auparavant, le vapoteur est quelque peu irritable en de telles circonstances. Mais sa petite colère s’apaisera quand il réussira à vaper, ne t’inquiète pas.

3. Un vocabulaire adapté

Comme tu l’as rapidement compris, les termes utilisés par le vapoteur sont souvent obscurs. Il y a quelques expressions à maîtriser pour ne pas avoir l’air trop idiote. Tu as envie de jouer la copine cool ? Fais comme moi et apprends par cœur un titre d’article que tu auras vu sur OneShotMedia, du genre « Tu as lu l’avis du Professeur Dautzenberg sur le rapport de l’OMS et son traitement par l’AFP ? ». Regard hébété assuré. Pour t’aider, petit lexique de survie :

–             L’ « ato » : ce machin au sommet de sa cigarette électronique et duquel sort la vapeur. Attention, si tu dis « fumée », il va entrer dans un discours long et fastidieux sur la différence entre fumée et vapeur. Epargne-toi ce moment douloureux.

–             La « box » : le truc du dessous dans lequel il met son accu (sa « pile »). Mais ne dis pas « pile ». Ca y ressemble, mais c’est pas pareil. Je ne sais pas pourquoi, et je n’ai pas vraiment envie de demander. Et on s’en fout en fait.

–             « Coiler » : processus digne d’une microchirurgie dans lequel il remplace la résistance ou « coil » de sa ecig. Et mieux vaut ne pas se mêler de l’intervention.

–             « Liquide » ou « eliquide » ou « jus » ou « juice » ou « putain c’que c’est bon » : produit avec lequel il remplit son ato et qui va se transformer en vapeur.

–             « modder » : l’artisan, le grand couturier de la vape. Quand toi tu rêves d’un sac griffé de la marque aux deux c, lui n’a envie que d’un ato de ce modder qui a remporté un prix au dernier Vapexpo.

–             Souvent le vapoteur aura son « all day » : son combo gagnant ato+box+liquide. LE truc vers lequel il revient toujours, malgré la multitude de matos dans les environs. Pour te donner une idée, il s’agit de la paire de chaussures hyper confortables mais en même temps complètement tendance dont tu ne peux te séparer…

4. Une collectionïte aigüe

guide survie femme vapoteur

Avant toute chose, il faudra te faire à l’idée qu’il aura beaucoup, mais vraiment beaucoup de matériel. Tu pourras faire ce que tu veux, dire ce que tu veux, il faudra faire avec. Oui, comme moi tu auras un meuble plein de matos qui ne sert à rien. Parfois le même matos mais dans des éditions différentes. Parce qu’évidemment il lui faut le même truc qui ne lui sert absolument pas dans une version à peu de choses près identique. Au fond, ça fait le même taff. Il va falloir la jouer fine et il te sortira toutes les excuses possibles : « Mais c’est l’édition Hall of vape. On le trouve QUE au Hall of vape! » « Ouais mais ma box BF est en SAV, il m’en faut une en attendant. » « C’est la version DLC ! » Tu garderas ton calme en toutes circonstances (Ne pas s’énerver, ne pas s’énerver…) Tu feras mine de t’y intéresser même si tu t’en fous royalement, histoire d’avoir un œil sur ses dépenses. Attention, si tu n’es pas vigilante, tu verras  rapidement ton budget vacances se réduire à vue d’œil. Ou tes 3 semaines de détente et farniente aux Maldives se transformeront en une semaine de camping à Cul-de-Sac-les-Bains. Bon, tu n’es pas à l’abri qu’il le fasse dans ton dos. Dans ce cas, aux grands maux les grands remèdes : tu bloques son compte Paypal…

5. Des déplacements maîtrisés

Le geek de la vape est un vrai relou en voyage. A chaque sortie il va squatter ton sac à main.

Tu ne te promènes pas sans ta trousse de maquillage pour pouvoir faire face à n’importe quelle catastrophe makeup ?

Il en est de même pour lui : sa petite vape a parfois besoin d’un coup de rafraîchissement de coil. Il va aussi réquisitionner ta valise : Chargeur d’accus, accus, fioles de liquide, quelques vapes, coton, fil, pinces etc.

ll passera autant de temps à sélectionner son matériel que toi à choisir les chaussures dont tu auras besoin ; c’est dire l’ampleur de la tâche !

Vous prévoyez de passer un week-end en amoureux ? Pendant que toi tu prépareras les étapes de votre séjour, lui fera un plan des shops de vape des alentours pour être sûr de ne manquer de rien. Ou tout simplement pour aller voir les copains, des fois qu’un vapéro se prépare…

Il deviendra vraiment très relou lorsqu’il faudra choisir une destination : oublie les heures d’avion, il deviendra complètement dingue ! Oublie aussi la Thaïlande, ses plages de sable blanc et ses lagons bleus si tu ne veux pas finir tes vacances à poireauter dans un commissariat dégueu parce que ton homme n’aura pas réussi à se retenir de vaper…

Tu es désormais avertie de ce que tu vas devoir surmonter en t’engageant dans ce genre de relation. Il risque de vouloir te faire goûter tous ses nouveaux liquides (et il y en a !), te faire tester son nouveau matos.

Tu ne comprendras parfois pas la moitié de ce qu’il dit, il s’emballera pour un nouvel ato pour lequel tu resteras de marbre. Il suivra des comptes insta de gens étranges, un peu barrés, et de filles avec un IMC de -15 qui vapent mais « leurs posts sont plutôt cools ». Il te traînera à des salons, des vapéros, des shops dans toute la France.

Il te fera regarder OneShot ou pire encore il te fera rentrer dans l’équipe… Mais il te fera rencontrer des gens super sympas et tu passeras de bons moments… Enjoy

Pour lire les autres articles de Miss Willis, c’est ici : Rencontre du 3e type (le vapoteur…) Le Magazine #1 et le Magazine #2. N’hésitez pas à faire lire ces articles à vos amis vapoteurs ou femme de vapoteur.

Rédac de Oneshot

La Rédaction de Oneshot Media vous propose tous les jours un contenu exclusif ! Actualités, tests produits, décryptages, tutoriels... Rien n'échappe à la Rédaction pour que rien ne vous échappe.

3 Comments
  • chicco

    C’est moi ou cet article est un soupçon sexiste ?

    11 juillet 2020at10 h 32 min Répondre
  • Nicolas vapoteur du 57

    Quel plaisir j’ai eu à lire cet article avec le sourire aux lèvres et quelquefois des éclats de rire, malheureusement pour mon épouse elle est tombée sur la 2e catégorie du vapoteur, j’ai été très excessif il fut un temps mais maintenant je me suis nettement calmer et heureusement pour mon compte en banque……mdr!

    13 juillet 2020at11 h 54 min Répondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.