https://tnaflix.tv/
 
Green-Liquides Laboratoire Lips Flavor-Hit Alfaliquid Levest Pulp
Voir tous nos partenaires.

ONESHOT MAGAZINE #2 – Rencontre du 3e type… Épisode 2

rencontre du 3e type E2

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de lire notre magazine papier, voici un article tiré du ONESHOT Magazine #2

Après quelques mois ensemble, le vapoteur et moi continuons de nous apprivoiser. Enfin, j’essaye surtout de m’intégrer dans ce monde encore bien obscur…

Par Miss Willis


Jour 151. Un vapoteur généreux

Évidemment, après tant de découvertes et étant plutôt curieuse par nature ; il fallait que je teste la vape. Sans nicotine bien sûr. Quelques jours auparavant, se sentant investi d’une mission de la plus haute importance, mon cher et tendre me prête un de ses setup pour essayer. Et pas n’importe lequel : un de ses GTIV sur sa Taifun box. Bon, soyons clairs, c’était surtout dans l’objectif d’aller au Hall of Vape et de ne pas passer pour un radin. Même si je ne vape pas, je dois être équipée ! Et il ne se gêne pas durant tout le salon pour montrer sur quoi sa copine vape et comme il est généreux d’avoir osé donner ce setup.

Et pour être honnête, je m’y habitue, c’est plutôt sympa pour le week-end. Mais à peine rentrés, il range directement son matos dans son sac.

« – Heu… J’ai pas le droit de la garder ?

   – Ah mais c’était juste pour le week-end ! J’vais pas te laisser ma Taifun quand même !

   – … »

Oui, le vapoto ne veut pas passer pour le radin mais il EST radin !

Évidemment, il s’était bien gardé de dire que c’était juste un prêt à tout le monde durant le salon.


Jour 163. Fusion des mondes : l’emménagement

rencontre du 3e type E2 image 1Toujours avec son sens des priorités déconnecté du mien, le vapoteur a pour objectif le déménagement de son bureau. Eh oui, demain il tourne OneShot. Alors que mes précieuses sneakers sont au rebut dans un carton dans le garage, il ne faut surtout pas laisser traîner ses vapes au même endroit. C’est humide, elles sont dans le passage elles pourraient être abîmées si quelqu’un (moi très certainement) n’y fait pas attention. Alors il les déballe. Méticuleusement. Une par une. Et alors que j’ai fini de ranger toute la cuisine, il débarque, satisfait, en disant : « C’est bon, mon bureau et mes vapes sont en place, je suis prêt pour le live ! » Comme il est mignon ! Quel soulagement ! Moi qui avais peur que l’on n’arrive pas à se faire à manger ce soir ; le fait que son bureau soit rangé me déleste vraiment d’un poids.

Enfin, rangé… Au fil des jours je découvre sa notion toute relative de rangement. Et c’est pour cela d’ailleurs que je décide de lui offrir un nouveau bureau. Propre, sans traces de liquides collées partout, sans les vieux stickers qui datent de son adolescence et surtout avec de la place pour ranger son matos. Marre de voir cet espace jonché de vapes, de fioles de liquides, de matos en tout genre, de vape bands que notre chat se fait un plaisir de voler et que je retrouve partout dans la maison. Oui, vous l’avez compris, j’ai laissé tomber l’idée de la pipe pour son anniversaire.

Mais malgré l’espace supplémentaire, le vapoto continue de s’étaler, au point que j’ai dû déclarer la zone sinistrée et interdite aux enfants. Moi-même, je me refuse d’y mettre le pied, au risque de me retrouver les doigts collants, de glisser sur une fiole de liquide que le chat aura gentiment fait tomber par terre et de devoir enjamber les rouleaux d’essuie-tout. Ah, ce fameux rouleau d’essuie-tout…


Jour 181. Conversion

Après tant de temps passé à lire les articles de mon homme, les relire, donner mon avis, les corriger surtout, tester ses liquides, la team me propose de faire partie de l’équipe pour le magazine. Je suis très surprise et bien sûr enchantée, mais l’envers du décor me montre que ce n’était peut-être pas une si bonne idée…

Je fais désormais partie des conversations avec tous les membres OneShot. Je découvre que les lives du lundi ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Ces personnages sont fidèles à leur image dans l’émission. Et mon quotidien est devenu un live OS ! Je me lève parfois le matin avec plus de 100 notifications Skype. À croire que certains ne dorment jamais. Malgré les apparences, ça bosse dur dans l’équipe. Mais je ne comprends pas un mot de ce que la plupart de ces gars se disent entre eux. Quand ils parlent matos, je ne vois que des lettres et des chiffres. Fort heureusement, ce n’est pas pour donner mon avis qu’on m’a demandé de les rejoindre.

Par contre il semblerait que le vapoto ait quelques difficultés à s’exprimer sans faire trop de fautes. Et c’est là que j’interviens… Bon clairement dans ces discussions, on ne parle pas toujours de vape, à l’image de l’émission quoi !

Heureusement, les conversations sont parfois apaisées par l’arrivée de la douce Sophia. Parce qu’il ne faut pas croire qu’avec son visage angélique Juliette est la dernière dans ce tourbillon de clashs, de vannes et de photos étranges.

J’avoue que ça me fait bien rire aussi et que je me rends compte que je me prends au jeu. Je propose à ma collègue qui veut arrêter de fumer de venir à la boutique où travaille mon chéri si quelque chose pouvait l’intéresser. Je me surprends à guetter les shops où je vais, même en vacances. Je suis sur Instagram des marques de liquides, des influenceurs vape… Mais je ne vape même pas ! Il se passe quoi en fait là ?

J’ai été convertie. Je crois tout simplement que OneShot a déteint sur moi.

rencontre du 3e type E2 image 2


Jour 210. Week-end en amoureux… Ou presque

Mon homme un jour décide de me faire une surprise : quelques jours à Saint-Nazaire. Je suis aux anges. Enfin, je l’étais. Jusqu’à ce que j’apprenne que le Pipeline Store de Matt est justement là-haut.

« – Ben oui, j’ai pris congé comme ça, on peut aller à son vapéro !

   – Son quoi ? »

Découverte d’un nouveau concept : le vapéro. Vous prenez un vapeshop, quelques trucs à manger, beaucoup d’alcool (surtout du O’Donnell, thanks Flo), quelques membres de OneShot et vous lancez deux trois invitations sur des groupes Facebook. Vous secouez bien le tout puis vous vous retrouvez à boire un coup avec un ananas vivant, des fans de Oneshot et à dormir à 15 sur des matelas gonflables à l’arrière d’un Pipeline Store. Le tout sans avoir mis un pied à la plage… Et à 800 km de chez nous !

Quelques jours avant de partir il avait surenchéri :

« – On passe près de Paris, on peut s’arrêter là-haut quelques heures.

   – Ah mais carrément oui ! Tu pensais aller où ?

   – Je voyais déjà un soupçon de halte romantique poindre le bout de son nez… Enfin !

   – On s’arrête chez « les frères » chez Levest. J’ai déjà prévenu Jerry !

   – Ah…»

Je ne suis pas mécontente de les rencontrer, au contraire ! Depuis le temps qu’il me parle d’eux. Mais c’était bien loin de ce que j’imaginais lorsqu’il m’a parlé de Paris.

« – Et puis tiens tant qu’on y est, on passera chez French quand on sera dans l’Ouest.

   – Bah tiens oui… »

Évidemment, j’ai passé un week-end génial. Nous avons été très bien accueillis partout, j’ai fait de superbes rencontres et nous avons tous bien rigolé. Mais tout cela était bien loin du séjour en amoureux dont je rêvais… Clairement je me suis faite arnaquer côté romantisme sur ce coup ! On débriefera sur cette notion, mon amoureux et moi.


Les jours passent, le vapoteur et moi apprenons à vivre ensemble. On arrive à mener notre petite vie entre les cotons de coils par terre, les fioles de liquide qui traînent partout et les carences en rouleaux d’essuie-tout. Sans savoir comment, je me retrouve à vaper devant mon PC en écrivant cet article. Non je ne fume pas, je vape de temps en temps, comme j’aime boire un verre de vin.

Je suis devenue officiellement une OneShot Girl. Je ne comprends toujours pas un mot de Dee Garp ou Fred lorsqu’ils parlent matos. Mais j’aime voir des gens passionnés comme eux. Ils sont souvent un peu dingues. Il ne s’agit que de cigarette électronique après tout ! Mais qu’importe, ils sont tops !

Et même s’il est souvent bien plus ému par le dernier ato sorti que par mon dernier ensemble de lingerie acheté (si, si c’est possible !) ; je crois bien que je l’aime mon geek…


L’article du mag en version pdf

rencontre-du-3e-type


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

xxxvideo