Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / Bien comprendre la nicotine – Mois sans tabac #2
Bien comprendre la nicotine

Pour le Mois Sans Tabac nous vous avons préparé une série de vidéos qui seront distillées au cours du mois sur notre chaîne YouTube afin de vous aider à arrêter de fumer simplement avec la vape en 2023. Dans cette deuxième vidéo, David Hanin fait une mise au point sur la nicotine, une molécule qui est souvent incomprise et associée à tord au risque de cancer. Comment utiliser la nicotine pour un sevrage tabagique réussi ? Voici un petit résumé, mais vous en saurez plus en regardant la vidéo en fin d’article.

Elle n’est pas cancérigène

Souvent associé au cancer, la nicotine n’est pourtant pas cancérigène, elle est par contre la substance qui provoque l’addiction. Ce qui provoque ces maladies mortels vient de la façon de se procurer cette molécule par l’intermédiaire de la cigarette.. En effet, lorsqu’une cigarette est allumée, le tabac brûle à une température pouvant atteindre 900°C. À de telles températures, plus de 6 000 substances chimiques différentes sont générées et notamment :

Du monoxyde de carbone qui perturbe le transport de l’oxygène dans l’organisme. Cette substance est préjudiciable pour le cœur, le cerveau et aux muscles.

Du benzène. Cette substance pénètre dans les cellules et modifie leur ADN, ce qui engendre des cancers.

De l’oxyde d’azote qui irrite les poumons et rend la respiration très difficile ;

De l’acétaldéhyde provenant de la combustion du sucre, un cancérogène probable. « La principale voie d’exposition vapeurs d’acétaldéhyde est l’inhalation. Les effets observés lors d’une exposition aiguë sont une irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires supérieures et inférieures. Il peut aussi y avoir des effets sur le système nerveux central » (Anses, 2013 ; Ineris, 2011).

Des goudrons qui tapissent les parois des voies respiratoires causant des lésions aux poumons.

La nicotine sans combustion

Il existe plusieurs façons de combler cette addiction à la nicotine sans provoquer de combustion : les substitut nicotiniques.

Les patchs, les gommes, les inhalateurs, la cigarette électronique sont autant de façons de se la procurer sans les dangers de la combustion.

La cigarette électronique qui produit de la vapeur, et non de la fumée, permet notamment de garder le geste, synonyme de plaisir pour votre cerveau.

Pour se sevrer du tabac

Pour arrêter de fumer, il faut que le corps ait sa « dose » de nicotine. Pour cela, il ne faut pas essayer de se sevrer sans ou avec trop peu. Au contraire, pour ne pas avoir envie de fumer, votre cerveau doit recevoir la quantité qu’il réclame. Lorsqu’après plusieurs semaines ou plusieurs mois, vous n’aurez plus envie d’allumer une cigarette, vous pourrez commencer à baisser progressivement votre dosage nicotinique.

Pour en savoir plus, cet article pourrait vous intéresser.

La nicotine dans la vape

Les dosage de nicotine dans un e-liquide est exprimé en mg par ml. La législation impose un maximum de 20 mg/ml pour un contenant maximum de 10 ml.

Il existe des e-liquides avec différents taux de nicotine : 0 mg/ml, 3 mg/ml, 6 mg/ml, 12 mg/ml, 16 mg/ml, 18 mg/ml et 20 mg/ml.

La nicotine présente dans les e-liquides peut-être sous 2 formes, en version libérée ou en version sels.

La nicotine libérée a un pH basique, et irrite la gorge plus on augmente son dosage. C’est ce qui crée le « hit », cette attaque en gorge qui rappelle la fumée de cigarette et qui peut plaire à certains.

Pour d’autres, ce « hit » peut être trop présent et agressif à fort dosage, il existe alors les sels de nicotine qui procurent un « hit » plus doux tout en gardant un fort dosage.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous


Rédac de Oneshot

La Rédaction de Oneshot Media vous propose tous les jours un contenu exclusif ! Actualités, tests produits, décryptages, tutoriels... Rien n'échappe à la Rédaction pour que rien ne vous échappe.

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.