Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / Accus : Méfiez-vous des contrefaçons !
accus contrefaçon

Les accus et la vape ça a toujours été je t’aime moi non plus.

Les accus… Depuis les débuts de la vape jusqu’aujourd’hui… casse-tête pour les pros revendeurs, pour les utilisateurs, pour les fabricants, pour les autorités…


Rappel : le principe de la cigarette électronique est simple même s’il fallait y penser. Une pile, sur laquelle une résistance est placée, entrelaçant du capillaire qui gorgé de liquide diffusera la vape à mesure que la pile chauffera la résistance.


Il faut donc une source d’énergie pour alimenter une cigarette électronique. Si les premiers systèmes (KR808, eGo…) embarquaient tous des accus intégrés, l’évolution du marché et le ras-le-bol de l’obsolescence programmée de ces devices à piles intégrées, a vu arriver de nombreux matériels de vape permettant de changer l’accu. Prolongeant ainsi la durée de vie du matériel, il était également plus sûr d’utiliser des accus fiables, identifiés, reconnus dans d’autres secteurs que la vape.

En effet, les accus utilisés dans les box et tubes de la vape proviennent de grands fabricants mondiaux d’électronique, identifiés : Panasonic, LG, Murata (ex-Sony), Samsung, Sanyo. Mais ces cellules fabriquées au sein de ces groupes ne sont pas non plus identifiées sous ces noms de marques. Ce sont en effet des composants utilisés pour l’assemblage d’ordinateurs, de vélos ou de voitures électriques, donc « cachés ».

À mesure que la vape s’est développée, ces géants de l’électronique ont tout fait pour se dissocier de l’utilisation de ces accus dans la vape, allant jusqu’à inscrire sur leurs accus : à ne pas utiliser avec une cigarette électronique. Les accus sont souvent très sollicités dans une ecig, plus que dans un matériel d’électronique classique… et les pratiques multiples dans la vape, notamment d’utilisation de mods mécaniques, sans sécurité et de résistances très basses en valeur, pour faire de jolis gros nuages… ont conduit à ce désengagement des fabricants d’accus.

Problème : les accus sérieux dédiés à la vape sont déjà peu nombreux, mais il faut en plus se méfier d’acquérir des cellules originales ! Et sur le marché… il y a BEAUCOUP de contrefaçons ! Il est très simple pour des sociétés malveillantes de recouvrir des cellules impropres à l’utilisation dans une cigarette électronique d’un habillage plastique copiant les accus réputés comme les LG HG2 ou encore VTC6.

La qualité des accus dans la vape n’est pas évidente chez les grossistes ?

Cette petite anecdote du mois de janvier 2021 en fera peut-être réfléchir quelques-uns…

Un grossiste du sud de la France, bien connu dans l’Hexagone, proposait des cellules Murata VTC6 à un prix fortement peu probable. Cette entreprise propose les accus VTC6, les VTC5, VTC5A, les plus populaires dans la vape. L’argument affiché du surstock et donc la promo incroyable… semblait bien suspecte. Alors, une des équipes les plus spécialistes des accus en Europe, Enerdan, s’est procuré lesdits accus révolutionnant les marges pour toute la vape de France !

Voici côte à côte l’accu en question et un VTC6 original mis à nu.

  • En passant le doigt sur les marquages de l’accu contrefait, les inscriptions disparaissent.
  • On voit sur la contrefaçon qu’il manque les stries en haut de l’accu (double anneaux au pôle positif).
  • La différence entre l’isolant plastique et le centre de l’accu vu de haut. Le centre de l’original est également plus « haut » que la contrefaçon…

Monsieur RUTZKI, patron de chez Enerdan créateur du label de certification Enercig, a jeté un œil à ce cas mais a abandonné l’idée de faire un test de l’accu sous charge ayant peur de l’explosion tant les cellules sont inadaptées.

Et la promo chez ce grossiste est toujours active !

On sait que les temps sont durs, que les shops de vape aiment marger toujours le plus possible en physique ou en ligne, mais soyez un peu méfiants quand la mariée est trop belle.

« Méfiez-vous des…. Con-tre-fa-çons ! »


Rédac de Oneshot

La Rédaction de Oneshot Media vous propose tous les jours un contenu exclusif ! Actualités, tests produits, décryptages, tutoriels... Rien n'échappe à la Rédaction pour que rien ne vous échappe.

1 Comment
  • Nicolas vapoteur du 57

    Super article que nous apprend bien des choses même si on est un vapoteur confirmé.
    Les accus peuvent être source de sureté comme source de soucis.
    Perso je n’utilise que des VTC5 ou 6 mais il est vrai que quand les prix de celles-ci sont bas cela me mais la puce a l’oreille et préfère aller chercher ailleurs à des prix normaux pour plus de sécurité.
    N’oublions pas qu’il est aussi important de les rewraper lorsqu’il est nécessaire une opération de quelques secondes qui évite un dégazage imprévue.
    Merci Oneshot, je partage évidemment.

    22 février 2021at19 h 11 min Répondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.