Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Actualité  / Tabagisme, les effets à long terme.

Il est évident que le tabac est un poison pour l’organisme, que l’on soit fumeur actif ou passif. Selon les statistiques, un fumeur sur deux décède du tabagisme, il est donc important de bien comprendre les effets dévastateur du tabac sur le long terme.

Ce constat étant posé, quels sont les effets du tabac sur notre corps ? Quelle est la place du vapotage dans le processus de guérison du fumeur ?

La dépendance à la nicotine

Lorsque l’on fume, on consomme de la nicotine à une dose qui est non létale pour l’organisme. Toutefois, elle va créer une forte dépendance chez le fumeur. Ce dernier aura besoin de fumer à nouveau pour satisfaire ses besoins en nicotine. La demi-vie de la nicotine est d’environ 2 heures, passé ce délai le fumeur aura de plus en plus envie de fumer pour palier au manque. Ce manque permet d’entretenir le tabagisme chez le fumeur et il est « boosté » par des additifs comme l’ammoniac qui facilite l’assimilation de la nicotine par l’organisme ou la pirazine qui augmente les effets de la dépendance à la nicotine.

Le vapotage permet au fumeur de continuer de consommer de la nicotine vaporisée et ainsi se sevrer du tabagisme en continuant d’avoir une gestuelle rassurante.  

Les effets sur le système respiratoire

bienfaits arrêt du tabac 15 ans

La dangerosité du tabagisme sur le système respiratoire d’un fumeur n’est plus à prouver, mais beaucoup de conséquences restent néanmoins méconnue du grand public. Outre le cancer du poumon, beaucoup d’autres maladies plus ou moins graves peuvent se développer et ce dans tout le système respiratoire d’un fumeur. On recense 4 types de maladies respiratoires chez les fumeurs :

  • Les maladies infectieuses : Le tabagisme provoque des lésions sur l’ensemble des voies respiratoires (des lèvres jusqu’au poumons). Les fumeurs sont donc plus sensibles à des maladies telles que les otites, bronchites, grippes, angines, etc.
  • Les maladies inflammatoires : Le tabagisme détruit progressivement les cellules pulmonaires provoquant ainsi deux maladies graves et incurables : l’emphysème et la BPCO. Ces deux maladies réduisent grandement la capacité pulmonaire des fumeurs et ces derniers doivent prendre des bronchodilatateurs pour faciliter leur respiration.
  • Les maladies allergiques : Le tabagisme peut être un facteur de développement de l’asthme chez le fumeur, mais également provoquer des allergies comme le rhume des foins.
  • Les maladies cancéreuses : Le tabagisme provoque une multitude de cancers comme le cancer des lèvres, de la langue, de la bouche, de la gorge, des cordes vocales, de la trachée, des bronches et du poumons. A ce jour le cancer est la principale cause de décès chez le fumeur.

Il est évident que le tabagisme est un fléau pour le système respiratoire des fumeurs. Le vapotage n’aggrave pas l’état des voies respiratoires du fumeur et permet un sevrage facile chez le fumeur ainsi que sa guérison par l’arrêt du tabac.

Les effets sur le système cardiovasculaire

schéma artériosclérose

Le tabac a un effet très lourd sur le système cardiovasculaire même chez les « petits fumeurs ». Trois principaux dangers cardiovasculaires menacent l’organisme des fumeurs :

  • Le monoxyde de carbone : Il se fixe sur l’hémoglobine à la place de l’oxygène réduisant ainsi l’oxygénation des organes et des muscles. La fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent pour compenser ce manque d’oxygène, accroissant ainsi les risques de crises cardiaques.
  • A court terme : Le tabagisme peut provoquer une contraction aigüe des artères. Cette contraction augmente le risque de crise cardiaque, d’AVC ainsi que de mort subite.
  • L’artériosclérose : Les artères sont prévues pour rester élastiques et véhiculer correctement le sang riche en oxygène vers les organes et muscles. Les personnes atteintes d’artériosclérose souffrent d’une calcification de leurs artères provoquant un rétrécissement de ces dernières, privant ainsi l’organisme d’oxygène. Cette pathologie entraine de nombreuses maladies et affections tel que l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, l’attaque cérébrale et les maladies artérielles périphériques.

Une récente étude publiée dans le journal de l’American College of Cardiology démonte que les fumeurs passant au vapotage connaissent une importante amélioration de l’état de leurs artères. Cette amélioration est rapidement perceptible et diminue grandement les risques de pathologies cardiovasculaires chez les anciens fumeurs.

Comme vu plus avant, la tabac est une vrai menace sur des fonctions vitales essentielles de notre corps humain. La vape permet au fumeur de gérer son addiction à la nicotine avec des risques bien moindres que ceux provoqués par le tabac.


EM Consulte – Tabac et poumon
CNCT – Tabac : des risques spécifiques sur l’appareil respiratoire
Revue Médicale Suisse – Modification de la composition des cigarettes durant le XXe siècle

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.