Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Actualité  / Enquête d’opinion sur la vape : la situation s’améliore

L’institut de sondage Odoxa a réalisé une enquête d’opinion commandée par France Vapotage auprès de 2000 Français et près de 900 vapoteurs au mois de mars 2019 afin de connaître leur avis sur la vape.

Cette étude en est à sa troisième édition. Elle avait précédemment été réalisée en mai et octobre 2019. Si les résultats du mois de mai 2019 étaient très encourageants avec une bonne image de la vape auprès des français, ceux publiés en octobre 2019 avaient marqué un net recul d’intérêt de la vape suite aux campagnes médiatiques de dénigrement induites par les cas d’intoxication à l’acétate de vitamine E découverts aux Etats-Unis.

L’opinion des Français sur la vape s’améliore

Selon le sondage réalisé par l’institut Odoxa, 60% des Français estiment que la cigarettes électronique est efficace pour réduire sa consommation de tabac (contre 57 % en octobre 2019 et 73% en mai 2019).
Les Français estiment à 45% que l’e-cigarette est un moyen efficace pour arrêter de fumer (40 % en octobre 2019 / 52 % en mai 2019).
En outre, concernant les risques comparés de l’e-cigarette et du tabac, la situation s’améliore puisque 36 % des sondés estiment la e-cigarette comme moins risquée que le tabac (contre 27% en octobre 2019).

L’opinion des fumeurs vis à vis de la vape est également en amélioration puisque 45 % des fumeurs interrogés envisagent de passer à la e-cigarette pour cesser de fumer (39% en octobre 2019 / 59% en mai 2019).

Ce sondage présente également les raisons qui ont poussé les vapoteurs à utiliser une e-cigarette. Sur ce point trois raisons majeures se détachent :
– faire des économies (58%) ;
– trouver une alternative au tabac (51%) ;
– prendre soin de sa santé (48%).

Un besoin d’information toujours aussi important

57 % des sondés jugent être mal informés sur la cigarette électronique contre 65% en octobre 2019 et 57% en mai 2019. 
Les personnes sondées estiment à une très large majorité (85%) que leur médecin est de loin la source la plus fiable d’information sur la cigarette électronique. Viennent loin derrière les proches (58%) et les pouvoirs publics (40%).

En ce sens, les Français interrogés attendent des pouvoirs publics d’informer les fumeurs sur toutes les connaissances scientifiques
actuelles sur la cigarette électronique (85%), d’encadrer davantage cette dernière (81%) et d’informer les fumeurs sur l’intérêt de l’e-cigarette pour baisser ou arrêter sa consommation de tabac (72%).
Le fait d’encourager les fumeurs à passer à la cigarette électronique afin de
remplacer le tabac vient loin derrière (55%), mais, en octobre 2019, 37% des Français estimaient que les pouvoirs publics devraient encourager les fumeurs à passer à la cigarette électroniques afin de remplacer le tabac. Ils étaient 59% à le penser en mai 2019.


Si la crise des cas d’intoxication à l’acétate de vitamine E découverts aux Etats-Unis semble avoir laissé des traces dans l’esprit des Français, la vision de ces derniers vis à vis de la e-cigarette s’est très nettement adoucie. En effet, chaque point du sondage évoqué plus avant montre une progression positive de 5 à 10% de la vision de la vape dans l’esprit des Français.
L’adhésion toujours plus importante du milieu médical à l’utilisation de l’e-cigarette comme moyen de sevrage tabagique, mais aussi les efforts du secteur pour rassurer les potentiels vapoteurs tant en termes de qualité des produits vendus que d’information semblent porter leurs fruits, même si le besoin d’information sur le sujet reste toujours très important.


Dee Garp

Début 2010, j'achetais ma première ecig et depuis je n'ai jamais cessé de m'y interesser. J'aime tout démonter, comprendre, analyser et partager. Aujourd'hui, je vape essentiellement sur des RTA ou des drippers single coil orientés saveur avec un gros penchant pour le materiel de modeurs.

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.