Green-Liquides Laboratoire Lips Flavor-Hit Alfaliquid Levest Pulp

Adopte.un.pod.com

Depuis quelques années, le format pod est de plus en plus répandu. Que ce soit chez les primo-accédants que chez les vapoteurs expérimentés nombreux sont les vapoteurs a l’avoir adopté. Ce succès a entraïné une modification complète du marché de la vape avec une offre toujours grandissante.


Une simplicité appréciée

pod mod koddo pavinno

Tout d’abord le succès du pod n’aurait pas pu être possible sans une autre innovation ; les sels de nicotine. En effet, les sels de nicotine permettent d’améliorer la délivrance de nicotine avec des e-liquides fortement dosés en nicotine. Ce taux oscille entre 10 et 20 mg/ml (maximum autorisé en Europe). Ces hauts taux de nicotine permettent de vaper à puissance très réduite, ce qui compense la faible autonomie des batteries intégrées.

Le format du pod quand à lui est un vrai plus pour l’utilisateur. Son faible encombrement, induit par des batteries de faible autonomie, permet de le ranger dans une poche ou encore de vaper de façon discrète. Sa taille séduit les personnes recherchant la compacité et la discrétion.

Enfin son système de cartouches scellées, ou non, garantit une facilité d’utilisation, indispensable pour les débutants un peu réfractaires à certains systèmes plus complexes. Cette simplicité est tout aussi appréciée par les vapoteurs plus expérimentés pour trancher avec des setups plus complexes et performants servant à vaper des liquides plus faiblement dosés en nicotine.


Un système qui ne fait pas toujours l’unanimité

Smoant Pasito

Malgré son succès, le système de pod ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté de la vape.
Une certaine aversion fait jour vis à vis des pods, souvent en provenance de vapoteurs expérimentés. Les critiques principales viennent des performances proposées par les pods actuellement sur le marché. En effet, ce type de matériel n’aura jamais ou très difficilement le rendu en terme de saveurs que propose un atomiseur haut de gamme. Il n’aura que rarement l’autonomie d’un mod avec un accus.

La seconde raison du rejet du pod par certains vapoteurs est plus ancienne. Elle date d’avant la TPD, entrée en vigueur en 2016. De nombreux vapoteurs craignaient que cette directive interdisent les setups classiques pour du matériel à cartouches scellées. Et donc, les contraignes dans leur liberté de choix en terme de liquide. C’est donc en quelque sorte pour affirmer ce droit à la liberté de choix n’affectionnent pas les pods, alors même que les systèmes de pod dits “ouverts” (c’est à dire remplissables par l’utilisateur sans avoir à changer de réservoir) consitituent l’immense majorité des choix proposés en matière de pod.

Enfin une dernière raison de ce rejet émane directement des passionnés de high end. Les highenders ont une certaine tendance à bannir le matériel chinois de leur vie de vapoteur. Ils considère ce matériel comme étant de piètre qualité. Sachant que l’immense majorité des pods sont produits en Chine, leur abandon est donc quasi systématique dans cette tranche de la population des vapoteurs.


Vype cartouche epod

Même si le pod divise au sein de la communauté de la vape, il est tout de même rentré dans les mœurs. Ces petits systèmes convertissent de plus en plus de fumeurs et de vapoteurs à mesure que la technologie évolue. Tous les fabricants ont développés leur pod afin de surfer sur ce succès.


Cependant, depuis quelques temps, une nouvelle donne relance le débat, avec l’arrivée très remarquée des cigarettiers, qui grâces à des moyens financiers hors normes, sont capables de développer et commercialiser des pods particulièrement au point.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.