https://tnaflix.tv/
 
vapecellar Green-Liquides Laboratoire Lips Flavor-Hit Levest Pulp
Voir tous nos partenaires.

L’OMS attaque encore une fois la cigarette électronique

  • oms big pharma

Le 20 janvier 2020, l’OMS a une nouvelle fois publié un document visant à donner son point de vue sur  l’e-cigarette, intitulé “E-Cigarettes, quels sont les risques ?”. Ce document établi sous forme de question-réponse tire à boulets rouges sur la cigarette électronique sans s’appuyer sur aucune étude médicale, de simples phrases posées lapidairement. Cette prise de position est clairement dans la continuité du rapport publié par l’OMS cet été et qui avait déjà fait grand bruit.

Que contient ce document ?

Logo OMS Oneshotmedia.frSoyons clairs, le “question-réponse” établi par l’OMS est clairement une charge contre la cigarette électronique. Il compile un résumé de toutes les légendes urbaines négatives qui courent sur l’e-cigarette :

  • – La dangerosité de la nicotine : “Le liquide contenu dans les cigarettes électroniques peut brûler la peau et provoquer rapidement un empoisonnement à la nicotine s’il est avalé ou absorbé par la peau. Il y a un risque de fuite des appareils, ou d’avaler des liquides par les enfants”.
  • – Le vapotage passif : “Les émissions produites par la cigarette électronique contiennent généralement de la nicotine et d’autres substances toxiques qui sont nocives pour les utilisateurs et ceux exposés aux alentours.”
  • – Protection de la jeunesse face à la nicotine : “Les jeunes qui utilisent les e-cigarettes sont également plus susceptibles d’utiliser des cigarettes, des cigares ou des narguilés conventionnels.”.
  • – Assimilation du propylène glycol à de l’antigel : “Les aérosols contenus dans ENDS contiennent généralement des substances toxiques, y compris du glycol qui est utilisé pour fabriquer l’antigel”;
  • – Risque durant la grossesse : “Pour les femmes enceintes, l’e-cigarette présente des risques importants, car ils peuvent endommager le fœtus en croissance”.

Pire que tout, l’OMS rend coupable la cigarette électronique de l’épidémie de lésion pulmonaire qui a frappé les États-Unis cet été, alors que les autorités sanitaires américaines, mais également les plus grands spécialistes mondiaux en matière de tabacologie ont rendu responsable les produits inhalés, vendus au marché noir et contenant des huiles et du THC. Ces produits n’avaient strictement rien à voir avec des produits classiques utilisés couramment dans une cigarette électronique.

Toutes les assertions avancées par l’OMS ont maintes fois été révélées fausses par les études parues sur le sujet. L’OMS est d’ailleurs bien en peine de trouver des études démontrant la véracité de ses dires et tente de s’en sortir avec une pirouette, “Il ne fait aucun doute qu’ils sont nocifs pour la santé et ne sont pas sûrs, mais il est trop tôt pour fournir une réponse claire sur l’impact à long terme de leur utilisation ou de leur exposition”. En résumé, on n’a aucune preuve de la dangerosité de l’e-cigarette, mais on sait que ce n’est pas bon.

Que propose l’OMS en matière d’e-cigarette ?

Prison OMS Oneshotmedia.frL’OMS propose tout simplement d’interdire la cigarette électronique lors que c’est possible. “Les pays peuvent choisir d’interdire l’e-cigarette. Elles sont actuellement interdites dans plus de 30 pays à travers le monde, et de plus en plus de pays envisagent des interdictions pour protéger les jeunes “.
Rappelons sur ce point que les deux exemples de lutte contre le tabac, mis en avant par l’OMS, sont la Thaïlande et le Brésil. Ces deux pays sont parmi les plus répressifs en matière de lutte contre le tabagisme. Ils interdisent la cigarette électronique et n’hésitent pas à emprisonner leurs utilisateurs.
En outre, la responsable de la lutte contre le tabagisme à l’OMS avait chaudement félicité le président philippin Duterte, qui n’hésite pas à emprisonner fumeurs et vapoteurs.

Toutefois, l’OMS, dans un grand élan magnanime, propose outre l’interdiction de la e-cig, une série de recommandations visant à la réglementer s’articulant sur quatre points.

  • – Perturber la promotion et l’adoption des produits liés à la cigarette électronique ;
  • – Réduire les risques potentiels pour la santé des utilisateurs et des non utilisateurs d’e-cigarette ;
  • – Interdire que des allégations fausses ou non prouvées soient formulées au sujet de la e-cig ;
  • – Protéger les efforts de lutte antitabac existants.

 

La position de l’OMS est totalement incompréhensible étant donné le nombre d’études démontrant que l’e-cigarette était un moyen de sevrage tabagique efficace et parmi les plus sûrs.
Cette position devient beaucoup plus claire lorsque l’on constate que la plupart des membres siégeant à l’OMS ont tous des liens avec les plus grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux, producteurs de substituts nicotiniques recommandés par l’OMS dans le cadre du sevrage tabagique.


 

Début 2010, j’achetais ma première ecig et depuis je n’ai jamais cessé de m’y interesser.

J’aime tout démonter, comprendre, analyser et partager.

Aujourd’hui, je vape essentiellement sur des RTA ou des drippers single coil orientés saveur avec un gros penchant pour le materiel de modeurs.

2 thoughts on “L’OMS attaque encore une fois la cigarette électronique

  1. Et dire que ça fait des années qu on se méfie de Big tobaco.. L industrie pharmaceutique est un ennemi bien plus dangereux pour la vap car contrairement à l industrie du tabac,Big pharma est crédible aux yeux du commun des mortels en ce qui concerne la santé.. Le nerfs de la guerre reste le profit et non la santé, mais ça tout le monde s en fout que ce soit les politiciens ou les journalistes

  2. Je n”arrive pas a comprendre que l’argent est plus de valeur que la vie , l’être humain. Je dois être un peu naïf et insouciant. Pourquoi mettre des bâtons dans les roue de la vap voyant la comparaison avec la cigarette .La Situation est vraiment malsaine, en attendant des jours meilleurs je vous remercie tous (Team OneShot) bravo a tous ! quelque part vous augmentez l’espérance de vie de chacun de nous avec vos discours et vos actions qui nous ont permis de franchir le pas vers la E-cig

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

xxxvideo