Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Actualité / Trump fait machine arrière sur le flavor ban

 

trump cigarette électronique

Au mois de septembre en pleine crise d’intoxication pulmonaire provoquée par des cartouches de THC vendues au marché noir, Donald Trump déclarait qu’il envisageait d’interdire la vente des cigarettes électroniques aromatisées. Si ces derniers jours, des rumeurs, puis un Tweet laconique du président américain avaient laissé entendre un changement de cap, aucune source officielle n’était venue confirmer ni expliquer cet état de fait. C’est désormais chose faite.

Les raisons “officielles” du changement de cap

Le New York Times révèle dans son édition du 17 novembre 2019 que sous la pression de ses conseillers politiques et de ses lobbyistes, Donald Trump serait désormais opposé à toute action visant à lutter contre le vapotage, tout en affirmant qu’il souhaitait toujours étudier la question.

trump air force oneLe journal précise que lors d’un vol du 4 novembre, alors qu’il se rendait à un rassemblement politique dans le Kentucky, Trump s’est laissé influencer par les conseillers qui l’avaient averti des répercussions politiques de toute restriction radicale. Après avoir examiné les points de discussion sur l’interdiction à bord de l’avion avec des conseillers, M. Trump a décidé d’annuler la publication par le gouvernement d’une annonce que devait faire Alex M. Azar II, secrétaire aux services de santé et aux services sociaux, le 8 novembre 2019.

Le 11 novembre, Trump a tweeté qu’il «rencontrerait des représentants de l’industrie du vapotage, ainsi que des professionnels de la santé et des représentants de chaque État, afin de proposer une solution acceptable au dilemme vapoteur et cigarette électronique».

Fait notable rapporté par le NY Times, un sondage commandé par la VTA (association de défense de la vape américaine à laquelle nous avons consacré un article) révèle la non-adhésion des électeurs potentiels de Trump pas franchement favorables aux mesures du Flavor Ban. Cet élément, en pleine campagne pour l’élection à la présidence, aurait servi à faire pencher la balance vers l’abandon de cette mesure.

Le site internet de CNN confirme les faits et a recueilli les déclarations de plusieurs conseillers de campagne de Trump.
Jim Acosta, assistant politique de Trump, a déclaré que ses assistants politiques, y compris le directeur de campagne, Brad Parscale, l’avaient prévenu qu’une telle interdiction n’était pas forcément bien vue de sa base électorale et qu’il devrait reconsidérer sa décision.
Judd Deere, attaché de presse à la Maison Blanche, a également confirmé ce changement de cap de façon plus académique à CNN : “Le président Trump et cette administration se sont engagés à protéger de manière responsable la santé des enfants. Nous sommes actuellement dans un processus de réglementation, et je ne spéculerais pas sur le résultat final “.

D’autres raisons objectives de ce changement de cap

En premier lieu, l’annonce faite par Donald Trump d’interdire au niveau de l’ensemble des États-Unis l’usage d’arômes dans les cigarettes électroniques ne pouvait plus tenir au regard des causes réelles de la crise des intoxications pulmonaires. En effet,  le CDC a longtemps traîné des pieds avant de reconnaître que la crise qui a touché la cigarette électronique était en fait due à des liquides frelatés vendus au marché noir.

Les prises de position de certains juges dans les états ayant interdit les arômes dans la cigarette électronique, le lobbying forcené de certaines associations de défense de la vape et les prises de position publiques de certains hommes politiques américains ont clairement changé la donne.

we vape we voteLa mobilisation des vapoteurs américains n’y est pas non plus étrangère. En effet, 8 novembre 2019, date à laquelle Alex M. Azar II, secrétaire aux services de santé et aux services sociaux, devait annoncer l’interdiction des arômes au niveau fédéral, a été marqué par des rassemblements massifs de vapoteurs unis par un seul mot d’ordre “we vape, we vote”.

La position prise “à l’emporte-pièce” par Donald Trump n’était plus tenable. Il convenait donc de faire machine arrière et d’envisager une réglementation un peu moins drastique et surtout un peu plus réfléchie. C’est à ce point précis que le vrai débat commence.


 

 

Dee Garp

Début 2010, j'achetais ma première ecig et depuis je n'ai jamais cessé de m'y interesser. J'aime tout démonter, comprendre, analyser et partager. Aujourd'hui, je vape essentiellement sur des RTA ou des drippers single coil orientés saveur avec un gros penchant pour le materiel de modeurs.

4 Comments
  • Nicolas vapoteur du 57

    HA ce Donald. …..Il va vraiment ou le vent l’amener.

    21 novembre 2019at11 h 46 minRépondre
  • Marc

    O’donnell

    25 novembre 2019at23 h 09 minRépondre
  • Rémi Duff

    #O’Donnell
    Ode à Oneshot (III) (sur un bon beat)

    Ban à tout va, quand t’as tout faux,
    Zero Nega, Trump en défaut.
    Pas de High-End dans la White House,
    Juste de la haine qui vide tes bourses.

    « Tu fumes cette merde ? Hannn !»
    « On sait pas ce qu’il y a dedans »
    La vape aura ta peau.
    Pas glop, pas beau.
    Prohibition comme solution
    Et tout le monde au diapason !

    Du O’Donell sous le manteau.
    Fini l’arôme, R.I.P Busardo.

    Bouche à oreille, Qu’en dira-t-on ?
    Lâche ton oseille, vache à pognon !
    Râler, souffler, jamais content…
    La solution est là, pourtant.

    Pas obligé de rester sage,
    Oneshot s’injecte dans le paysage.
    Dans la grisaille, une idée folle :
    La connaissance et tu décolles.

    Un ptit article, un autre encore
    Et peu à peu quand tu t’endors,
    La Team OS comme une berceuse,
    T’ouvre les yeux à la perceuse.

    Pourquoi vaper ? C’est compliqué !
    Pour te sauver, pour t’élever.

    Prend ton élan,
    Voles, vas, apprends !

    Merci à la Team OS pour tous ces articles et de continuer, contre vents et marrées, de diffuser, d’informer, d’éduquer.

    26 novembre 2019at13 h 13 minRépondre
  • Grégory Mollard

    Continuez comme ça Oneshot, vous êtes géniaux !!! #O’Donnell #O’Donnell #O’Donnell 😉

    26 novembre 2019at19 h 42 minRépondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.