Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp
Voir tous nos partenaires.

Le XIV par Volute Modz

XIV PAR VOLUTE MODZ

Le XIV, que les intimes surnomment le « xive » est le quatrième dripper réalisé par le duo de Volute Modz.

Ce XIV marque une véritable révolution.

Forts de partis pris, mais aussi de cahiers des charges très exigeants et détaillés, Robin et Nicolas, le duo de modeurs de Volute Modz, conçoivent des RDA particulièrement aboutis et mondialement reconnus. Le Richelieu, le Mazarin et le Napoléon sont des drippers de belles tailles aux formes élancées, au plateau unique et aux cuves particulièrement conséquentes.

Avec le XIV, Volute Modz a souhaité totalement se détacher de ses précédentes créations. Il a été conçu pour être le dripper le plus compact possible (XIV pour 14 mm de haut du top cap au drip tip sans l’extension en delrin). Cela afin d’offrir le maximum de saveurs à l’utilisateur.

Caractéristiques

Diamètre : 24 mm

Hauteur : 14 mm sans extension de drip tip (18 mm avec)

Pin : 510 Bottom feeder et classique

Matériaux : Acier inoxydable 316 et cloche en delrin®

Montage : single coil

Type de remplissage : par le haut ou bottom feeder

Drip tip : intégré à la cloche interne avec une extension en delrin®

Packaging

Un RDA avec top cap en delrin de 24 mm et pin classique

Un pin bottom feeder

Un kit de joints de rechange

Une boite pouvant servir de poste de montage

Top caps de 24 ou 22 mm en acier inoxydable, ultem cerakote et bois disponibles en option

Présentation

XIV VoluteModzComme dit en préambule, le XIV a été conçu pour être le dripper le plus compact possible. Cette compacité a été voulue par les modeurs dans un double objectif : celui de permettre à l’utilisateur de disposer d’un set up le plus compact possible, mais aussi et surtout, afin que la restitution des saveurs soit la plus fine possible.

Les airflows sont intégrés au top cap. Chaque face du top cap est ornée de trou permettant l’alimentation en air du deck, les trous des autres faces étant obturés par la surface pleine de la chambre d’atomisation. Les réglages possibles d’airflow conviendront aux amateurs de vape serrée comme à ceux qui apprécient les tirages aériens puisque les ouvertures sont respectivement de 1 x 1,3 mm, 2 x 1,3 mm, 3 x 1,3 mm et 3 x 2 mm.

Le drip tip est intégré au top cap mais une extension en delrin® vient le coiffer pour assurer une sensation assurance sur les lèvres en plus d’une isolation supplémentaire. Il vous sera possible d’y adapter vos propres drip tips, mais attention à ce que la base de ces derniers ne soit pas trop longues pour ne pas venir faire court-circuit avec le plateau.XIV VoluteModz

La chambre d’atomisation est ultra réduite et , pour simplifier, elle consiste en un carré de 18 mm de côté se décompose en deux parties. Une partie pleine qui occupe à peu près la moitié du plateau (et qui permet d’accentuer la restitution des saveurs en réduisant d’autant l’intérieur de la cloche), la seconde renferme la cuve et un deck très spécifique).

Le deck est comme de coutume chez Volute Modz atypique. Il consiste ici en une plaque de céramique qui prend toute la largeur du plateau et vient plaquer les pattes des coils sur les plots positifs et négatifs isolés par du peek. Une grosse vis vient en assurer le serrage. Nul besoin d’outil, un serrage manuel suffit.

Montage

Pour le montage rien de bien compliqué à partir du moment où l’on prend conscience de la taille réduite de la chambre d’atomisation. Exit donc les montages dual alien à 0,08 ohm. Il faudra utiliser des uniques résistances dont la valeur tournera autour de l’ohm. La largeur de 18 mm du plateau est largement suffisante pour utiliser les résistances en nichrome ou en Inowire qui sont généralement plus larges que celles en kanthal.

Par contre la hauteur limitée ne permettra pas de placer tous les diamètres de coil possibles. Il conviendra de limiter leur taille à 2,5 mm au maximum.

Le coil se place intuitivement sous la plaque en céramique. Attention toutefois à ne pas faire des pattes trop longues ni à placer votre coil trop en hauteur pour éviter les courts-circuits.

La plaque en céramique a été choisie pour ses propriétés : isolation, résistance et inertie chimique bien plus élevées que celle des métaux.

Pour serrer le coil, il n’y a besoin d’aucun outil. Le serrage se fait grâce à une grosse vis surdimensionnée crantée et ornée d’une magnifique gravure qui permet un serrage manuel en toute simplicité. Attention toutefois à ne pas serrer de trop, il suffit de s’arrêter à la moindre résistance. Là où le métal plierait, la céramique peut casser.

Conclusion

Atypique au regard des autres drippers vendus sur le marché, tant par ses dimensions que par la conception de son plateau, le XIV est un RDA pensé pour le plaisir de son utilisateur.

Sa taille compacte lui permet de s’adapter en tout discrétion sur la plupart des box du marché.

XIV VoluteModzIl est possible d’acheter des top caps afin de remplacer le cap en 24 mm par des caps en 22 ou 24 mm dans quasi toutes les matériaux disponibles sur le marché (acier inoxydable pur ou recouvert de peinture cerakote en version blanche, doré, grise ou noire / ultem / delrin® / bois naturel réalisé en collaboration avec Cigabois).

En outre, sa compacité n’empêche pas de disposer d’une plage assez large d’utilisation puisqu’avec l’airflow le plus restreint on vapera aux alentours de 10 watts, avec les positions à deux trous on pourra vaper de 12 à 20 watts et avec l’airflow le plus ouvert on vapera aisément aux alentours 30/40 watts (la limite extrême se situant à 50 watts que je déconseille de dépasser).

Que l’on utilise le XIV en mode bottom feeder ou en mode dripping, il est ultra facile à vivre à partir du moment où l’on prend en compte ses dimensions.

En mode bottom feeder, il conviendra de squonker de façon très mesurée de façon à ne pas remplir la cuve.

En mode dripping, le drip tip est suffisamment large pour bien arroser le plateau sans aucun souci.

Si le XIV diffère totalement des autres créations de Volute Modz, il a gardé tout l’ADN. Finitions ultras propres, matériaux parmi les plus efficaces du marché, aspect esthétique des plus classieux, montage facile, magnifique gravure et surtout saveurs bien présentes.


XIV VoluteModz


Cerise sur le gâteau, Volute modz et Cigabois ont collaboré afin de réaliser un set up XIV sur un tube méca Phileas du meilleur goût.

En somme, le XIV est dans la digne lignée de ses grands frères que sont le Richelieu, le Mazarin ou la Napoléon pour représenter la classe et la savoir faire à la française en matière de vape.


 

Début 2010, j’achetais ma première ecig et depuis je n’ai jamais cessé de m’y interesser.

J’aime tout démonter, comprendre, analyser et partager.

Aujourd’hui, je vape essentiellement sur des RTA ou des drippers single coil orientés saveur avec un gros penchant pour le materiel de modeurs.

One thought on “Le XIV par Volute Modz

  1. Un dripper que j’ai eu du mal à dompter au début. Par contre, une fois dompter dur de le mettre de côté. Il est devenu mon testeur de jus par défaut, sur une Box electro et avec une remarquable précision sur les saveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.