vapecellar Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide The-Fuu Pulp
Voir tous nos partenaires.

Deux hôpitaux ouvrent un Vape Shop au sein de leur établissement

hôpital vape

Deux hôpitaux publics, situés au sein du Midland ont décidé d’ouvrir un Vape Shop. Fumer dans l’enceinte d’un hôpital anglais est passible d’une amende de 50 pounds (livres).

Les magasins ont commencé à vendre du matériel de vapotage et cela intervient au moment où le gouvernement britannique élabore un plan visant à éliminer le tabagisme en Grande-Bretagne d’ici 2030.

Au sein de ce plan certaines propositions sont censées obliger l’industrie du tabac à financer des programmes d’aide à l’arrêt du tabagisme, alors qu’à l’heure actuelle c’est le système de santé publique britannique qui le finance.

Le Sandwell General Hospital de West Bromwich et le City Hospital de Birmingham ont tous deux ouvert des magasins de vape, gérés par la marque Ecigwizard. Ecigwizard vend notamment les liquides Jubbly Bubbly et Wizard’s Leaf. Ces liquides sont des bestsellers en Grande-Bretagne.

Cette décision vise à transformer les zones fumeurs en espace dédié au vapotage. Cette interdiction de fumer est contrôlée par des agents de sécurité et des caméras de surveillance. Le vapotage est, lui, autorisé à l’extérieur, à condition qu’il soit éloigné des portes d’entrée et de sortie.

L’agence de santé publique (Public Health England), qui est un département créé par le Ministère de la Santé de Grande-Bretagne en 2013, a déclaré que tout le monde dans les hôpitaux devait cesser de fumer et une troisième action est prévue, mais la date n’est pas encore fixée.

Le Docteur David Carruthers, directeur médical de Trust, a déclaré “Le conseil d’administration de la Trust et nos responsables cliniques sont unanimes pour dire que fumer tue. Compte tenu de cette vérité simple, nous ne pouvons plus supporter le tabagisme sur nos sites, même dans les abris fumeurs ou dans les voitures. Chaque alternative est disponible et nous demandons aux visiteurs ainsi qu’aux patients de travailler avec nous afin d’appliquer ces changements. Arrêter de fumer vous permet d’économiser de l’argent et votre santé. Enrayer le tabagisme passif sur nos sites est une nécessité de santé publique.”

Le nombre d’adultes en âge de vapoter a augmenté de 70% en deux ans, tandis que le taux de tabagisme a atteint un niveau record.

Les derniers chiffres montrent que près de 15% des adultes britanniques sont encore fumeurs.

L’utilisation de la cigarette électronique est passée de 3,7% des adultes en 2014 à 6,3% en 2018, la plupart d’entre eux se dirigent vers la cigarette électronique en vue d’arrêter de fumer.

L’agence de santé publique a tout mis en oeuvre pour affirmer que le vapotage est 95% moins nocif que le tabagisme.

VAPING sign. NO SMOKINGL’année dernière l’agence a exhorté les hôpitaux à commencer à vendre des cigarettes électroniques et à laisser les patients vapoter à l’intérieur, et même dans leur chambre.

Les officiels ont incité les hôpitaux à remplacer les abris fumeurs par des salons de vapotage et ont déclaré que les patients devraient même être autorisés à vaper dans leur lit s’ils étaient dans une chambre simple.

Joe Lucas, responsable commercial des magasins de détail chez Ecigwizard, a déclaré ” Nous sommes extrêmement heureux d’annoncer l’ouverture de nos deux magasins à Sandwell et au City Hospital, afin de soutenir le projet de zones sans fumées. Nous souhaitons proposer le vapotage comme solution de rechange au tabagisme afin d’aider les gens à réduire leur consommation ou à cesser de fumer”.

John Dunne, président de l’association de l’industrie de la vape en Grande-Bretagne (UK Vaping Industry Association) a déclaré : ” Alors que le gouvernement a annoncé un plan à visant à éliminer complètement le tabagisme d’ici 2030, nous aurons besoin de plus de personnels, d’organisations et d’institutions pour prendre des mesures progressives et audacieuses visant à lutter contre le tabagisme, tout comme celles prises par Sandwell et West Birmingham NHS”.

“Les politiques prohibitives qui traitent les vapoteurs de la même manière que le tabagisme continuent simplement d’exposer les gens aux risques liés au tabagisme et risquent de passer à côté des bénéfices de santé apportés par la vape.”

Source le Telegraph.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.