Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Reviews  / DOTSTICK REVO de dotMod
DOTSTICK REVO

Dotmod, le fabricant californien de cigarettes électroniques, bien connu pour son modèle DotAIO lance aujourd’hui une innovation qui va changer le visage de la vape. Il s’agit de la dotStick Revo, qui est la première vape à utiliser un supercondensateur au lieu d’une batterie lithium-ion. Les avantages d’un supercondensateur par rapport à une batterie sont multiples… Voyons cela dans cette revue !

Le supercondensateur

DOTSTICK REVO

Avant de comprendre le fonctionnement d’un supercondensateur, voyons tout d’abord ce qu’est un condensateur. C’est un dispositif qui a la particularité de stocker de l’électricité sous forme de champ magnétique statique. Le même phénomène se produit lorsque l’on marche en chaussettes sur un tapis : tel un condensateur, notre corps accumule une charge électrique, qu’il déchargera en touchant une poignée de porte par exemple.

Ses utilisations sont nombreuses : il peut s’assurer de stabiliser des tensions, traiter des signaux (séparer un courant alternatif d’un courant continu par exemple), et dans le cas qui nous concerne ici, à stocker de l’énergie électrique.


Pour en savoir plus : le topo technique

La principale différence entre un condensateur et un supercondensateur est sa capacité : ce dernier stocke un champ électrique beaucoup plus important et fournit donc plus d’énergie qu’un condensateur classique.

Les condensateurs standard sont composés de deux plaques métalliques ou électrodes séparées par une substance diélectrique. Lorsqu’une tension est appliquée, les électrons s’accumulent sur l’une des électrodes, stockant ainsi la charge électrique.

Pendant ce temps, la substance diélectrique intercalée entre les électrodes subit un processus appelé « polarisation diélectrique », qui contribue à augmenter la capacité.

Les supercondensateurs fonctionnent sur les mêmes principes, à l’exception du fait que le matériau de calage est une solution électrolytique plutôt qu’un contenu diélectrique. Lorsqu’une tension est appliquée, une « double couche électrique » se forme, qui aligne les charges négatives et positives le long des limites des électrodes et de la solution électrolytique.

Cet emplacement sert de stockage pour les charges électriques. Le charbon actif est fréquemment utilisé pour augmenter la taille des zones limites. En effet, la capacité d’un supercondensateur est proportionnelle à la surface de la « double couche électrique ». Le charbon actif est un matériau poreux bien connu, avec de nombreux trous en surface qui permettent de couvrir une grande surface.

Les supercondensateurs ont la même structure qu’une batterie typique pour le stockage de l’électricité en raison de la solution électrolytique et des électrodes. Dans une batterie, des réactions chimiques se produisent entre la solution électrolytique et les électrodes ; en revanche, les supercondensateurs permettent uniquement aux électrons de se déplacer entre les électrodes. En raison de ces distinctions, les propriétés d’une batterie et d’un supercondensateur diffèrent.


Supercondensateur VS accumulateurs dans la vape

  • Temps de charge

Les temps de charge et de décharge des super condensateurs sont équivalents à ceux des condensateurs classiques. Compte tenu de leur faible résistance interne, ils peuvent obtenir des courants de charge et de décharge importants. Les batteries peuvent prendre plusieurs heures pour se charger complètement – une batterie de téléphone portable en est un bon exemple – alors que les super condensateurs peuvent atteindre le même état de charge en moins de deux minutes. A titre d’exemple, avec un chargeur de 30 W, il faut moins de 5 min pour recharger les 700 mAh de la dotStick Revo.

  • Cycle de vie d’un supercondensateur

Les super condensateurs peuvent être chargés et déchargés plus de 15 000 fois avec une dégradation minimale, alors qu’une batterie lithium-ion normale ne peut être chargée et déchargée que 300 fois ou moins avec la même perte. Cela rend les super condensateurs extrêmement utiles dans les applications nécessitant un stockage et une libération fréquents d’énergie.

  • La sécurité

En raison de leur faible résistance interne, les supercondensateurs chauffent moins, ils sont donc beaucoup plus sûrs que les batteries standard en cas de court circuit.

  • Énergie spécifique

L’énergie spécifique d’une batterie ou d’un supercondensateur est une métrique utilisée pour évaluer différentes technologies sur la base de la puissance maximale de sortie divisée par la masse totale du dispositif. Les supercondensateurs ont une puissance spécifique qui est 5 à 10 fois supérieure à celle des batteries. Par exemple, alors que les batteries Li-ion ont une puissance spécifique de 1 à 3 kW/kg, un super condensateur typique a une puissance spécifique d’environ 10 kW/kg. Cette propriété est particulièrement importante dans les applications qui exigent que le dispositif de stockage libère de l’énergie en courtes rafales.

  • La capacité

Seule ombre au tableau pour l’instant, la capacité des supercondensateurs est encore bien inférieure à un accumulateur de taille équivalente.

Voici une vidéo qui explique les différences entre les batteries et les supercondensateurs.

DOTSTICK REVO

Présentation de la DOTSTICK REVO

La DOTSTICK REVO de dotMod est une cigarette électronique tubulaire composée d’un supercondensateur et d’un clearomiseur d’un diamètre de 21 mm. Sa taille est de 109 mm de haut. Le tube contenant le supercondensateur peut être de 6 coloris : Clear, smoke, green, orange, red et purple. Le clearomiseur peut aussi bénéficier de différents coloris. La capacité est de 700 mAh pour la « batterie » et de 3.5 ml pour le clearomiseur. Le type de résistance compatible avec ce dernier sont les dotcoil en version 0.7 ohm et 0.9 ohm (livrées dans le kit) ainsi que la 0.3 ohm, disponible séparément. La dotStick propose 2 driptip 510 en format bec, l’un court et l’autre long, suivant le type d’inspiration que vous souhaitez. Il dispose d’un airflow réglable sur le côté du tube et non du clearomiseur comme c’est habituellement le cas. La recharge se fait via un port USB type C situé au bas du tube. À noter qu’un chargeur 30 W est disponible en option par dotMod si vous n’en possédez pas déjà (celui de votre téléphone par exemple). La dotStick dispose aussi de 3 modes de puissances de 5 W à 35 W suivant la résistance.

DOTSTICK REVO

Utilisation

L’utilisation de la dotStick est somme toute assez classique pour un modèle de cette catégorie. L’inspiration peut être automatique grâce à « l’autodraw » ou bien activée par le bouton « fire ». Le remplissage en e-liquide s’effectue par une ouverture en forme de haricot à la base du clearomiseur qui est obturée par un bouchon en silicone. Le remplacement de la résistance se fait par simple pression, sous la base du clearomiseur. Pour mettre en marche ou arrêter l’appareil, il suffit de 5 clics. Le réglage de la puissance s’opère par 3 pressions pour accéder au menu et 1 pression pour naviguer entre rouge (faible), bleu (moyen) et vert (fort).

Voici les puissances effectives suivant la résistance :

  • dotcoil 0.3 ohm : 25 W / 30 W / 35 W
  • dotcoil 0.7 ohm : 16 W / 18 W / 20 W
  • dotcoil 0.9 ohm : 12 W / 14 W / 16 W

Notre avis

N’ayons pas peur des mots, cette dotStick Revo est un « game changer », c’est une révolution dans le monde de la cigarette électronique rechargeable. Ce supercondensateur qui permet un rechargement ultra rapide va modifier la façon de vaper et de concevoir le matériel dans le futur.

Il existe cependant quelques petits tracas sur cette première version. Au niveau du clearomiseur : le déclenchement automatique est capricieux, notamment avec l’airflow ouvert. Le contact entre le clearomiseur et l’alimentation ne se fait pas toujours lorsque l’on remet le clearo sur la base du tube et il faut jouer un peu avec pour que le contact se fasse. Les résistances dotcoil sont de bonne factures, mais n’égalent pas en rendu saveur les ténors du marché. Les driptips fournis sont de type bec, et ne tombent pas toujours de façon naturelle sur les lèvres, il aurait été souhatable d’avoir une version bec et une version classique ronde). Heureusement il est possible de mettre à la place son driptip préféré. Dernière petite chose à déplorer, le remplissage en eliquide assez périlleux, il faudra procéder avec patience et dextérité pour ne pas faire couler le juice par l’orifice.

Beaucoup de petits points donc à rectifier pour une future version 2, mais malgré ces petits défauts, cette dotStick Revo est bien une révolution. Et n’oublions pas son design, très classe, un vrai look « haute couture » qui en séduira plus d’un, plus d’une !

Si je devais la perdre, je la rachèterai dans l’heure tellement l’expérience d’une vape qui se recharge en 5 minutes change ma vie.

Merci à LCA Distribution pour nous avoir permis de tester cette dotStick Revo.


Caractéristiques de la DOTSTICK REVO

  • Supercondensateur équivalent à une batterie lithium-ion de 700mah.
  • Réservoir de 3,5 ml
  • Puissance de sortie de 5w – 35w
  • Compatible avec tous les dotCoils de 0,3 ohm ou plus
  • Chargement en 5 minutes avec n’importe quel chargeur 30w +
  • Disponible en 6 couleurs (Clair, Fumée, Vert, Orange, Rouge, et Violet)

Packaging

  • Un dotStick Revo
  • Un réservoir de 3,5 ml (PCTG)
  • Un dotCoil 0,7 Ohm
  • Un dotCoil 0,9 Ohm
  • Deux Drip Tips
  • Un câble USB-C standard

La revue de la DOTSTICK REVO en vidéo


Rédac de Oneshot

La Rédaction de Oneshot Media vous propose tous les jours un contenu exclusif ! Actualités, tests produits, décryptages, tutoriels... Rien n'échappe à la Rédaction pour que rien ne vous échappe.

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.