Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / Opinion des Français sur le vapotage
Opinion des Français

L’IFOP a publié en mai dernier les résultats d’une étude inédite, réalisée pour Philip Morris. L’objectif : Faire un point sur les connaissances et l’opinion des Français concernant les solutions d’aide à l’arrêt du tabac. En voici les conclusions.

Opinion des Français sur la cigarette électronique

Bonne nouvelle, la e-cigarette fait partie du quotidien des Français ! Voilà ce que révèle cette étude, après avoir sondé un échantillon de mille personnes d’au moins 18 ans. En effet, 85 % du panel en a déjà entendu parler et près de 10 % indique même être consommateur. Ce qui est loin d’être le cas des autres produits alternatifs sans combustion, tel que le tabac à chauffer : Seuls 30 % des Français savent de quoi il s’agit et 2 % à peine en consomment. La Présidente de Philip Morris France, Jeanne Pollès, en profite pour souligner que « les freins en matière d’information sur les alternatives sans combustion en général et le tabac à chauffer en particulier constituent une perte de chance pour les fumeurs adultes, d’autant plus qu’ils sont près de 60 % à considérer que les alternatives devraient être un levier à part entière des politiques de santé publique, à l’image de ce qui est fait dans de nombreux pays en Europe et dans le monde. »

Baisse du pouvoir d’achat + Hausse des taxes du tabac = Explosion du trafic illicite

Elle a beau être l’un des principaux axes de lutte contre le tabac, la politique fiscale n’a en réalité que très peu de poids auprès des fumeurs. 54 % d’entre eux avouent d’ailleurs réduire leurs achats de manière générale sans pour autant rien changer de leur façon de fumer. Seuls 19 % baisseraient leur consommation de tabac et 39 % se dirigeraient vers les marchés parallèles. La hausse des taxes est d’ailleurs perçue comme la principale cause du développement de ces marchés, aussi bien par les Français, à 59 %, que par les fumeurs, à 61 %. Ainsi, l’étude souligne que 63 % des fumeurs réguliers se sont déjà procuré des cigarettes via des marchés parallèles et que 31 % en consomment fréquemment. Pour la Présidente de Philip Morris France, le fait que ce sont les Français les plus modestes qui fument le plus, et ce, malgré les taxes en vigueur, confirme qu’il est temps de proposer une autre approche. Selon elle, “l’intégration des alternatives sans combustion et d’une stratégie de réduction des risques aux politiques de santé publique peut ouvrir une nouvelle voie et doit permettre ainsi d’agir pour accompagner les fumeurs sans peser plus encore sur leur pouvoir d’achat.”

Opinion des Français sur la vape comme outil de sevrage

Si la e-cigarette bénéficie d’un a priori plutôt positif auprès de la population, 62% des Français suggèrent tout de même qu’on ne parle pas assez de la vape comme alternative au tabac et 59% souhaitent son intégration aux stratégies nationales de lutte contre le tabagisme. Néanmoins, les français restent méfiants et ne croient pas que la cigarette électronique soit une réelle aide pour arrêter de fumer : En effet, 75% sont convaincus que seule compte la volonté lorsqu’il s’agit de sevrage… Une croyance qui dessert la cause anti-tabac, car finalement trop peu de fumeurs ont recours aux substituts nicotiniques, structures associatives ou autres aides disponibles.

La cigarette électronique en voie de développement

52% des fumeurs ont déjà envisagé d’arrêter le tabac et de se mettre à la vape : Des chiffres qui nous permettent de noter l’important potentiel de développement de cette dernière. Si elle est, à l’heure actuelle, consommée par 8% des Français, 30% d’entre eux avouent préférer le tabac, 20 % pensent que la vape n’est pas forcément moins nocive que la cigarette et 17 % la considèrent trop cher... Voilà des infos qui donnent envie de rétablir quelques vérités et qui font prendre conscience que le message de la vape comme aide au sevrage tabagique n’a pas encore été suffisamment diffusé…

Une invitation à réfléchir sur les stratégies à mettre en œuvre

Avec plus de la moitié des français estimant que ces substituts gagneraient à être davantage connus et devraient être intégrés aux politiques de lutte anti-tabac, on comprend qu’il reste du chemin à faire pour correctement informer et accompagner les fumeurs à se débarrasser de leur cigarette. Et pour découvrir la vape pour ce qu’elle est : un outil de sevrage non toxique et performante.


Rédac de Oneshot

La Rédaction de Oneshot Media vous propose tous les jours un contenu exclusif ! Actualités, tests produits, décryptages, tutoriels... Rien n'échappe à la Rédaction pour que rien ne vous échappe.

1 Comment
  • Jef

    Bonjour

    Si seulement cela pouvait être écouté et entrer dans les décisions actuelles de la communauté européenne.

    Mais les français reveillez-vous nous représentons 1% du sondage de la cee, c’est juste incroyable, les taxes vont tomber et personne ne dit rien.

    Désolé mais allez pas pleurer après

    Bonne soirée

    Jef

    13 juin 2022at19 h 54 min Répondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.