Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

PIPELINE-Store
Accueil / Actualité  / Le Snus, c’est quoi ?

Le Snus est un produit scandinave à base de tabac humidifié. Il se présente comme un petit sachet de thé que l’on dépose entre la lèvre supérieure et la gencive afin de le laisser se diffuser. Mais qu’en est-il vraiment de ce produit interdit par l’Union européenne, mis à part en Suède où il rencontre un franc succès ?

Le Snus, qu’est-ce que c’est ?

Le Snus tient ses origines en Scandinavie où il y est apparu au XVIIe siècle comme une alternative au tabac à priser, très en vogue à cette époque-là, mais aussi très cher. Ce n’est qu’au début du XXe siècle que la consommation de Snus a réellement pris de l’ampleur, notamment en Suède, où l’on en consommait près de 1,2 kg par personne et par an en 1919.

Depuis la fin des années 1990, le Snus connait un nouvel essor en Suède, où il est utilisé comme alternative au tabac à fumer cette fois. Sa popularité explique d’ailleurs la faible proportion de fumeurs dans ce pays, qui est de l’ordre de 5 % (contre environ 32 % en France).
Le Snus se présente sous la forme d’un petit sachet contenant un peu de tabac humide en poudre, parfois préalablement cuit à la vapeur. Son apport nicotinique varie entre 5 et 11 mg de nicotine suivant le produit utilisé. En revanche, son absorption via les muqueuses est très efficace et rapide.
N’étant pas inhalé, il n’affecte pas les poumons.

Cette alternative au tabac fumé, très efficace, explique en partie la faible proportion de décès liés au tabac en Suède. Cependant, depuis 1992, ce produit est interdit dans le reste de l’Europe.

Une interdiction très partisane

Depuis 1992, le Snus est systématiquement écarté du débat à l’échelle européenne. La raison de cette interdiction est principalement due au fait que le Snus est un produit du tabac, mais qui ne jouit pas de l’appui lobbyiste des cigarettiers.
Toutefois, les associations de défense des droits des consommateurs d’alternatives au tabac militent pourtant pour sa réintégration. C’est notamment le cas de l’ETHRA qui milite depuis longtemps pour une ré-évaluation de ses biens-faits.
Son absorption rapide et efficace provoque une accoutumance à la nicotine. Cependant, les risques sont bien moins élevés que pour le tabac à fumer. La FDA a d’ailleurs autorisé la vente de ce produit, car jugé moins nocif que le tabac.

La prochaine révision de la directive sur les produits du tabac est imminente, et le sujet du Snus sera de nouveau abordé. Il n’est pas exclu qu’il soit cette fois celui-ci légalisé au sein de l’Union européenne. Les résultats obtenus en termes d’arrêt tabagique méritent en tout cas que l’Union européenne se penche sérieusement sur le sujet.

Mathieu Ribeiro

Fin 2017, je débute la vape dans l'optique d'en finir définitivement avec la cigarette. Un mois plus tard, j'achète mon premier reconstructible. Je me mets à m'interesser de plus en plus au sujet, puis me retrouve happé dans cet univers sans même m'en rendre compte. Petit à petit je suis devenu fan de high end, de saveurs et plus généralement de la recherche de perfection. Une passion parfois débordante mais qui m'apporte beaucoup.

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.