Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / La e-cigarette sur les réseaux sociaux

Une revue publiée du 15 janvier 2020 aborde le sujet sur les cigarettes électroniques et les plateformes de médias sociaux. Celle-ci a eu pour objectif d’examiner la perception et les sentiments à l’égard des cigarettes électroniques sur les forums ainsi que sur les plateformes médias telles que Facebook, Twitter, Instagram, etc. Les études ont été sélectionnées sur la période de 2007 à 2017.

Thématiques abordées sur les réseaux sociaux

« Les cigarettes électroniques (e-cigarettes) ont été largement promues sur Internet, et par la suite, les médias sociaux ont été utilisés comme une plateforme d’information importante par les utilisateurs de cigarettes électroniques. Les croyances et les connaissances exprimées sur les plateformes de médias sociaux ont largement influencé l’adoption de la cigarette électronique »

reseaux-sociaux oneshotmedia L’utilisation d’internet et du téléphone portable permet une accessibilité rapide à l’information sur un sujet donné. Grâce à cela, des forums et des communautés liées aux cigarettes électroniques ont vu le jour. De nombreux échanges entre vapoteurs confirmés et débutants ont lieu sur ce type de plateformes. Diverses informations sont partagées, à la fois au niveau du matériel utilisé, des e-liquides, mais aussi du point de vue de la santé et de la législation.


« Les platesformes de médias sociaux sont devenues un moyen pour les membres de la communauté médicale ainsi que pour les utilisateurs en général de fournir des occasions d’exprimer leurs commentaires sur les appareils de vapotage et les produits de e-liquide et d’obtenir des informations d’autres utilisateurs »


Les principaux thèmes abordés sur les platesformes médias en lien avec la cigarette électronique sont la motivation à utiliser la cigarette électronique, les risques potentiels pouvant y être associés, les questions politiques, les saveurs des e-liquides et l’utilisation chez les jeunes.

En outre, des débats sur la nocivité et la sécurité des e-cigarettes,  ainsi que leur efficacité à promouvoir le sevrage tabagique font partie des thèmes les plus récurrents.

Enjeux et débats autour de la vape

reseaux-sociaux oneshotmedia Les différentes raisons et motivations à l’utilisation de la cigarette électronique sont la désaccoutumance au tabac, mais également la recherche d’une alternative moins onéreuse. Pour exemple, sur Twitter, de 2012 à 2015 les raisons d’utilisation de la vape ont changé. Initialement, les principales raisons étaient la non-combustion, l’image sociale et la possibilité de vapoter à l’intérieur. Depuis 2015, ces raisons et motivations ont diminué et ont laissé place à un sujet important : la vape et la grossesse. Cela fait débat, une majorité de personnes évoque une réduction des risques et voit dans la vape une alternative plus sûre. En revanche, d’autres personnes mettent en avant une trop grande méconnaissance des risques encourus des conséquences potentiellement néfastes d’un vapotage durant la grossesse pour le fœtus, en raison d’un manque de recul.

En résumé, certaines plateformes telles que Facebook, Twitter et Instagram ont une capacité de diffusion importante et rapide, ainsi, elles peuvent influencer directement et indirectement la santé publique.
Une différence de perception sur les plateformes des médias sociaux entre les pays est notable notamment entre les médecins britanniques et les médecins américains à l’égard de la cigarette électronique. Les médecins américains mettaient davantage l’accent sur l’utilisation de la vape chez les jeunes alors que les médecins britanniques accentuaient le fait que la vape est un outil de sevrage au tabac.
De plus, certaines sociétés ont utilisé ces diverses plateformes médias pour faire de la promotion vis-à-vis de leur produit de la vape.

Quelles conclusions en tirer ?

reseaux-sociaux oneshotmedia Les perceptions des utilisateurs des médias sociaux quant à la vape sont mitigées, néanmoins les sentiments positifs sont prépondérants par rapport aux ressentis négatifs. Cette étude a identifié des perceptions contradictoires parmi les utilisateurs des plateformes des médias sociaux sur les cigarettes électroniques. En outre, ces supports d’information peuvent servir de canaux éducatifs importants concernant les avantages et les risques liés à l’utilisation de la vape grâce à des informations précises et mises à jour régulièrement.

Les forums, les groupes de vape sur diverses plateformes ont permis une démocratisation de la vape, une sensation d’appartenance à un groupe sociétal.

De nombreux vapoteurs ont pu s’informer en ce qui concerne la santé, la politique, le matériel, les e-liquides, etc. Ce sont des vecteurs et acteurs importants dans la vape, toutefois il est nécessaire de vérifier les sources et, en cas de doute ou de questionnement sur la santé, de se tourner vers son
médecin ou vers un tabacologue/addictologue.


 

Benjamin Deschamps

Vapoteur depuis 3 ans, rapidement devenu fan du reconstructible et du High End. Je suis un grand adepte de la vape en MTL et de liquides fuités. Mon addiction est devenue une passion au file des saisons, oui oui, j'aime la vape !

Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.