Green-Liquides Laboratoire Lips Flavor-Hit Alfaliquid Levest Pulp

Le Massachusetts interdit la cigarette électronique

ban e-cigarette massachusetts

Le gouverneur du Massachusetts, Charlie Baker, a appelé à une interdiction temporaire de la vente de toutes les cigarettes électroniques et de tous les produits de vapotage dans son État. Décryptons ça…

Ça y est, c’est parti !

“Je déclare officiellement une urgence de santé publique dans l’État en raison d’une grave maladie pulmonaire liée à l’utilisation de cigarettes électroniques et de produits de vapotage infusés à la marijuana”, a déclaré Baker lors d’une conférence de presse.
“Je demande au conseil de la santé publique d’interdire immédiatement, pendant quatre mois, la vente de tous les produits de vapotage dans les établissements de vente au détail, en ligne et par tout autre moyen”, a-t-il déclaré. “En tant qu’État indépendant, nous devons suspendre les ventes afin que nos experts médicaux puissent collecter davantage d’informations sur les causes de ces maladies mortelles liées au vapotage.”

Cette interdiction fait suite à une épidémie de blessures aux poumons dans plusieurs États associée à un vapotage , qui fait actuellement l’objet d’une enquête des centres américains de contrôle et de prévention des maladies et de la Food and Drug Administration américaine.

Ce n’était pas à cause de l’utilisation de eliquides issus du marché noir contenant de l’huile ?

Intensive careSelon les CDC (Centers for Disease Control & Prevention – équivalent des ARS en France), au moins 530 cas de lésions pulmonaires ont été signalés dans 38 États et dans les îles Vierges américaines. Sept personnes sont mortes. Tous les cas signalés ont des antécédents d’utilisation ou de vapotage de produits de cigarette électronique.
“Le vapotage est une crise de santé publique et il est impératif que nous comprenions son impact tant au niveau individuel que global du système de santé”, a déclaré Marylou Sudders, secrétaire du bureau exécutif de la santé et des services sociaux dans le Massachusetts, dans un communiqué de presse.

Et les autorités sanitaires dans tout ça ?

Les CDC, autorités sanitaires de chaque État fédéré, recommandent aux personnes qui l’envisagent de s’abstenir d’utiliser des produits de cigarette électronique ou de vapotage. Pour les adultes qui utilisent la cigarette électronique pour arrêter de fumer, il est recommandé de ne pas recommencer à fumer.

A l’inverse, La FDA, autorité fédérale sanitaire ayant autorité sur l’ensemble des États Unis, ne déconseille pas la cigarette électronique, elle demande seulement aux consommateurs de liquides nicotinés de ne pas acheter des produits à la sauvette ou sur le marché noir.

Chouette aubaine pour les labos pharmaceutiques.

bank-note “En raison de l’urgence de la santé publique, l’Etat  a mis en place une commande permanente à l’échelle de l’État pour les produits de remplacement de la nicotine, tels que la gomme à mâcher et les patchs, qui permettra aux personnes d’accéder à ces produits en tant que bénéfice couvert par le biais de leur assurance sans nécessiter une ordonnance individuelle”, poursuit Sanders dans son communiqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.