vapecellar Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide The-Fuu Pulp
Voir tous nos partenaires.

Le Michigan interdit les arômes dans les cigarettes électronique

michigan aromes interdictionAprès l’interdiction totale de vente de matériel de vape à San Francisco, et dans un contexte délétère de maladie pulmonaire associée par les médias à la cigarette électronique, le Michigan devient le premier État américain à interdire la vente de liquide contenant des arômes autres que des arômes aux saveurs de tabac.

Une interdiction prise de façon unilatérale

Blason du MichiganMercredi 4 septembre 2019, en l’absence de consultation des élus de l’État du Michigan, de façon unilatérale et comme lui en donne ses pouvoirs, la gouverneur démocrate du Michigan, Gretchen Whitmer, a ordonné au département de la santé de son État d’édicter des règles d’urgence interdisant la vente de produits de vapotage de nicotine aromatisés dans les magasins et en ligne. Ces règles limiteront également le marketing, empêchant les entreprises de faire de la publicité sur les produits de vapotage «propres», «sûrs», «sains» et autres termes décrivant les produits comme «inoffensifs». Cette interdiction de vente de cigarettes électroniques aromatisées est imposée par la gouverneur sur une période de six mois, qu’elle pourra renouveler pour six mois supplémentaires. Elle espère que, dans ce laps de temps son assemblée sera d’accord avec sa position et écrira une loi qui actera définitivement cette interdiction.

 

La gouverneur a justifié ces mesures exceptionnelles de la façon suivante : “En tant que gouverneur, ma priorité numéro un est de protéger nos enfants. Et à l’heure actuelle, les entreprises qui vendent des produits de vapotage utilisent des arômes de bonbons pour accrocher les enfants à la nicotine et des allégations trompeuses pour faire croire que ces produits sont sans danger. Cela se termine aujourd’hui.”

Les réactions

Cette promulgation de l’interdiction d’utilisation des arômes dans la cigarette électronique a été marquée par des marques infaillibles d’approbation du côté des opposants habituels à la cigarette électronique. La directrice générale de l’American Heart Association, Nancy Brown, a soutenu l’initiative, citant les effets addictifs de la nicotine sur le développement du cerveau et les risques à long terme inconnus du vapotage.

Jamais en peine d’un mauvais coup en direction de la vape, Scott Gottlieb, ancien commissaire général de la FDA et actuellement salarié des laboratoires pharmaceutiques PFIZER a joué sur la corde sensible provoquée par les récents cas d’infection pulmonaires dus à la vaporisation d’huiles de cannabis dans des e-cigs, a déclaré “Ce qui est susceptible de causer le préjudice, c’est ce qu’ils mettent en place dans les liquides pour rendre le mélange plus facile ou peu coûteux”.

Plus troublante est la réaction de la société JUUL LABS compte tenu de sa responsabilité dans la levée de boucliers des autorités sanitaires américaines du fait de ses campagnes publicitaires ciblant principalement les jeunes sur instagram notamment.  En effet, selon  JUUL “des mesures fortes et sérieuses doivent être prises concernant certains produits aromatisés. C’est pourquoi nous avons déjà cessé de vendre nos JUUL pods sans tabac ni menthol aux magasins de vente au détail traditionnels, et que nous soutenons fermement la FDA”. Puis plus loin, “Il n’y a tout simplement pas de place pour des arômes attrayants pour les enfants sur le marché.” JUUL serait également favorable à “une interdiction totale de tels arômes, y compris ceux qui imitent les bonbons, les aliments et les boissons propres aux enfants.”

Gregory Conley

Le président de l’American Vaping Association (association de défense des vapoteurs américains), Gregory Conley, a déclaré que l’interdiction «pourrait renvoyer des dizaines de milliers d’anciens fumeurs vers des cigarettes combustibles mortelles». Il s’est engagé à lutter par tous les moyens contre cette interdiction, rappelant que l’Etat de New York avait dû retirer son projet d’interdiction des arômes dans la cigarette électronique suite à un examen juridique des termes de cette dernière.

Quelles conséquences pour les fumeurs dans le Michigan ?

Comme le montre cette infographie, le Michigan est l’un des États américains les plus gravement touchés par le tabagisme. En effet, le taux de tabagisme du Michigan tant au niveau des adultes que des lycéens est bien supérieur au taux moyen américain.

CigaretteUse_graphics_Michigan

La position prise par la gouverneur du Michigan risque d’être particulièrement préjudiciable à des milliers de fumeurs de son État. Ils n’auront pas la possibilité d’utiliser le potentiel le plus large d’une alternative au tabac beaucoup moins nocive à long terme pour la santé, comme l’ont démontré les travaux du professeur Polosa. Par cette décision, elle prive également les fumeurs du Michigan d’un moyen de délivrance de la nicotine beaucoup plus efficace face aux autres substituts nicotiniques, tel que démontré par les recherches conjointes de plusieurs universités anglaises et américaines.


 

Début 2010, j’achetais ma première ecig et depuis je n’ai jamais cessé de m’y interesser.

J’aime tout démonter, comprendre, analyser et partager.

Aujourd’hui, je vape essentiellement sur des RTA ou des drippers single coil orientés saveur avec un gros penchant pour le materiel de modeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.