Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Reviews  / Revue : le pod ONEO par OXVA en test
revue oneo oxva

Depuis le célèbre Avocado par Vaptio, c’est un format de plus en plus répandu sur le marché des pods. Et pour cause : en plus d’être très esthétique, il confère bon nombre d’autres avantages à ces petites vapoteuses tout en un… La preuve sans attendre avec la revue du pod ONEO par OXVA !

Le pod ONEO par OXVA : premières impressions

Si vous n’êtes pas très au fait du jargon employé dans la vape, vous vous demandez peut-être : « qu’est-ce qu’un pod ? », « quelle différence avec une autre e-cigarette ? » et surtout « qu’est-ce que ce pod ONEO par OXVA peut bien m’apporter ? ».

Commençons donc cette revue du pod ONEO par OXVA par le début. Le pod ONEO par OXVA est une cigarette électronique de type « pod mod ». Et plus précisément, à système ouvert. Autrement dit, il rassemble à la fois une partie « pod », qui prend la forme d’une « cartouche », soit d’un réservoir dans lequel vient se fixer une résistance, puis du e-liquide, et une partie « mod », en charge de l’électronique – c’est-à-dire de tout ce qui à trait au fonctionnement.

Ici, le pod ONEO regroupe : une cartouche de 3,5 ml de contenance e-liquide, remplissable par le côté et déjà dotée d’une résistance (en 0,4 ohm ou 0,8 ohm au choix), et une batterie intégrée de 1600 mAh d’autonomie. La première est faite de matière PCTG résistante, la seconde, d’alliage d’aluminium de qualité.

À cela s’ajoutent divers composants, pensés pour faciliter l’expérience utilisateur : un port de charge rapide en USB-C tout d’abord, pour procéder à la recharge du matériel, mais aussi un système de barre RVB lumineuse pour être informé de tout changement à tout moment (comme le niveau de batterie restant), ou encore un bouton coulissant d’airflow, afin d’ajuster précisément la quantité de vapeur souhaitée. Sans oublier le plus ingénieux : un capuchon de protection magnétique pour la cartouche. Et avec fenêtres, s’il vous plait, pour pouvoir garder un œil sur le niveau de e-liquide restant !

Comme tout bon podmod, l’ONEO de chez OXVA présente surtout deux indéniables avantages : il se veut compact et léger, afin de faciliter son transport comme sa prise en main. C’est pourquoi ses dimensions sont aussi réduites (102 mm de hauteur pour 23 mm de largeur et 32,5 mm de profondeur), à l’instar de son poids (75 grammes). Néanmoins, n’en doutez pas : son format mini ne témoigne aucunement de petites performances. En effet, le pod ONEO est en mesure de procurer jusqu’à 40 watts de puissance.

Quant à son look, le fabricant l’a souhaité sobre et soigné. Résultat : le pod ONEO est passe-partout… mais se complète toutefois d’une palette de 6 déclinaisons couleur, afin de s’accorder avec tous les styles !

La revue détaillée : le pod ONEO à l’utilisation

Sur le papier, le pod ONEO semble être un parfait compromis entre simplicité et efficacité. Voyons donc maintenant ce qu’il nous réserve vraiment à l’utilisation…

1er test : son fonctionnement

Côté batterie, l’ONEO se dote effectivement d’une intéressante endurance. 1600 mAh d’autonomie, voilà qui en fait un pod concurrentiel sur le marché. D’autant plus au vu de son port USB-C à charge rapide (5V/2A rien que ça) et la puissance qu’il en mesure de générer. Le tout, sans avoir à s’embarrasser de réglages compliqués !

revue oneo oxva

Car ici, la puissance est automatiquement gérée par le pod. Ce dernier est paramétré pour envoyer un wattage différent selon la cartouche résistive installée. Pour rappel, deux sont fournies : en 0,8 ohm et en 0,4 ohm (la 0,6 ohm, quant à elle, est à acheter séparément).

En 0,8 ohm, le pod ONEO d’OXVA privilégie ainsi une puissance basse, afin de procurer des sensations adaptées à une vape serrée (MTL), plutôt destinée aux vapoteurs débutant à l’aide de e-liquides à haut taux de nicotine ou en sel de nicotine. À l’inverse, en 0,4 ohm, il préfère une puissance proche des 40 watts afin de permettre une vape plus aérienne (RDL/DL).

À noter : il est toujours possible de personnaliser ces sensations, en ajustant le flux d’air à l’aide du bouton coulissant qui équipe la façade dorsale du pod. En ouvrant le tirage, vous accentuez la production de vapeur (RDL/DL), en le réduisant, vous privilégiez un tirage serré (MTL/RDL).

Précisons également que ce mécanisme à coulisse est le seul bouton présent sur le pod ONEO. Pour vapoter, nul besoin d’en passer par un quelconque bouton switch (ou fire), l’ONEO en est dépourvu. Comment faire alors ? Il suffit de poser les lèvres sur l’embout buccal de la cartouche et d’aspirer ! Comme il applique automatiquement la bonne puissance, le pod ONEO s’active automatiquement à l’aspiration : c’est le fameux mode auto-draw.

Qui plus est, contrairement à ses camarades XLIM Pro et SQ Pro, le pod ONEO par OXVA ne s’attache pas à présenter une interface OLED ou TFT. Il préfère de loin sa barre RVB, qui lui confère, plus qu’un style certain, une terrible efficacité.

Actif seulement lors de l’aspiration, cet indicateur lumineux n’a qu’une seule vocation : vous informer du niveau de batterie restant. Il passera ainsi du vert au bleu, puis au rouge, lorsqu’il sera temps de procéder au rechargement par USB-C.

Sachez toutefois qu’il est possible de customiser son effet. Pour cela, tirez successivement trois fois – et en moins d’une seconde et demie – sur votre pod ONEO !

Suite du test : mise à l’épreuve de sa cartouche

La revue du pod ONEO par OXVA ne saurait être complète sans un examen minutieux… de sa cartouche.

De 3,5 ml de capacité e-liquide, celle-ci peut être remplie à tout moment, via un système de trappe en silicone qu’il suffit de venir soulever. Pour vous aider à déterminer le moment propice pour la recharger en e-liquide, OXVA a notamment marqué d’un trait la quantité minimale de e-liquide nécessaire au bon fonctionnement de la cartouche sur le réservoir.

Une fois le seuil franchi, procédez au remplissage comme suit :

  1. On retire d’abord le capuchon de protection de la cartouche ;
  2. On déconnecte ensuite la cartouche de la batterie, en tirant simplement dessus (on peut faciliter la manœuvre en la saisissant par l’embout buccal par exemple) ;
  3. On vient doucement soulever la trappe en silicone présente sur le côté ;
  4. On insère alors l’embout du flacon de e-liquide à l’intérieur ;
  5. On procède au remplissage du réservoir et on termine en refermant la trappe et en replaçant la cartouche comme son capuchon.

À savoir : il est primordial de patienter quelques minutes après avoir rechargé le réservoir en eliquide. Correctement amorcée – et donc, imbibée – la cartouche ONEO vous durera plus longtemps. Sans compter que vous n’aurez pas à faire les frais d’un mauvais dry-hit, ce fameux goût de brûlé en gorge…

Concernant les résistances cette fois, aucun changement n’est requis. Les cartouches ONEO sont toutes équipées d’une résistance scellée. Une fois usagée (goût de brûlé, vapeur moindre…), vous n’aurez qu’un geste à faire : jeter la cartouche et en installer une nouvelle.

Alors, verdict ?

Pour conclure cette revue de l’ONEO par OXVA, nos experts en cigarette électronique n’ont qu’un mot à dire : superbe.

Petit, pratique et compact, ce pod bénéficie d’un form factor astucieusement bien pensé. Côté performances, il se montre également des plus généreux, avec une cartouche de 3,5 ml rappelons-le, et une batterie en mesure de vous accompagner tout au long de la journée, sans demander à être rechargée.

Ce qui nous amène d’ailleurs à l’un de ses atouts : la fonction passthrought, qui lui permet d’être utilisé même lorsqu’il est branché en USB-C. Ce qui n’est pas le cas de tous les pods du marché !

Côté rendu de saveurs comme de vapeur, l’équipe n’a pas non plus déchanté. Le pod ONEO remplit bien sa part du contrat : grâce à ses diverses cartouches jetables proposées et son système d’airflow réglable, il offre un vapotage serré ou plus aérien au besoin. Soit de quoi satisfaire un large panel de vapoteurs !

Seul petit point noir pointé par l’équipe : l’embout buccal des cartouches ONEO. En adoptant une forme de « sifflet » plutôt qu’un embout rond, ce drip-tip oblige à utiliser le pod d’une seule et unique manière. Qui plus est, il est solidaire de la cartouche, et donc, non changeable.

Néanmoins, la très bonne qualité d’exécution de ce pod ONEO nous invite à pardonner ce léger « faux-pas ». OXVA nous livre ici un matériel abouti : le look est soigné, l’utilisation est simplissime et aucune fuite ne vient entacher cette belle réussite !



Les caractéristiques techniques du pod ONEO par OXVA

Côté batterie

  • Dimensions : 102 x 23 x 32,5 mm
  • Poids : 75 g
  • Matière : alliage d’aluminium
  • Puissance : 5-40 W
  • Autonomie : 1600 mAh
  • Rechargement : USB-C – 5V/2A
  • Tirage automatique/aucun réglage

Côté cartouche

  • Cartouche ONEO
  • Matière : PCTG
  • Contenance : 3,5 ml
  • Remplissage : par le côté
  • Airflow réglable
  • Vape MTL/RDL

Le contenu de la boite du pod ONEO par OXVA

  • Un pod ONEO
  • Une cartouche ONEO – résistance fixe 0,4 ohm
  • Une cartouche ONEO – résistance fixe 0,8 ohm
  • Un câble USB-C de rechargement
  • Un manuel d’utilisation

La revue du pod ONEO par OXVA en vidéo


Pas de commentaires
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.