Que faisons-nous ?

Depuis 2015, Oneshot Media est le média numérique de la cigarette électronique. L’aventure Oneshot Media a commencé avec les lives YouTube, s’est poursuivie sur le site sur lequel vous vous trouvez mais aussi en version papier avec le magazine Oneshot.

Chaque jour Oneshot Media vous connecte au monde de la cigarette électronique à travers les actualités vape nationales et internationales mais aussi grâce aux revues qui vous permettent de mieux choisir vos e-cigarettes. Grâce à nos partenaires, nous vous proposons également des tests d’e-liquides et la couverture digitale d’évènements spécialisés.

Dédiés aux vapoteurs débutants mais aussi aux experts et aux professionnels du secteur, Oneshot Media œuvre chaque jour pour vous tenir informés de toutes les facettes de la cigarette électronique.

Accueil / Actualité  / Quand l’AFP et les rédactions dérapent.
afp

L’AFP et le Figaro sont deux sources d’information plutôt fiables d’habitude… Sauf qu’aujourd’hui, le quotidien a relayé une dépêche de l’AFP absolument fausse. Oneshot Média au rapport.

12h43 : L’heure du crime. Certainement un truc au déjeuner qui n’est pas passé.

Les faits : Le Figaro titre “E-cigarettes : Bruxelles propose d’interdire les goûts aromatisés pour enrayer le vapotage”. Certes, la vape est chaque jour menacée par de nouvelles taxes et réglementations, mais pas plus aujourd’hui qu’hier…

Ce que dit l’article du Figaro : “La Commission européenne a proposé mercredi d’interdire dans les 27 pays de l’UE la vente de produits aromatisés de vapotage afin d’enrayer cette pratique qui se développe notamment chez les jeunes.”

La réalité : la proposition de Bruxelles ne concerne que le tabac à chauffer. Pour une fois que la vape n’est pas concernée, merci de la laisser tranquille. Allez hop, circulez !

Les preuves : un extrait de la Directive de la Commission Européenne du 29/06/2022 indique que le texte “concerne le retrait de certaines exemptions pour les produits du tabac chauffés”. Et par « produit du tabac chauffé », on entend “produit chauffé pour produire une émission contenant de la nicotine et d’autres produits chimiques, qui est ensuite inhalé par les utilisateurs, et qui, selon ses caractéristiques, est un produit du tabac sans combustion ou un produit du tabac à fumer. Ok, plus de doute, il ne s’agit pas du tout de vape ici !

Conclusion : Si cette proposition passe, à l’instar du tabac et du tabac à rouler, le tabac à chauffer ne pourra désormais plus bénéficier d’arômes…

Affaire classée. Encore un mystère résolu et une enquête rondement menée par l’équipe de Oneshot Média.

Oups ! Ah non ce n’est pas terminé…

16:25 : le café aidant (voire quelques appels de sachants), l’AFP corrige sa boulette. Corriger c’est bien, ne pas faire d’erreur c’est mieux, surtout quand on sait que tout reste sur le web…

Voici le nouveau titre : « CORRECTION – UE: Bruxelles propose d’interdire les versions aromatisées de tabac chauffé »

Et la phrase en introduction : « La Commission a précisé que sa proposition concernait les versions aromatisées de « tabac chauffé », qui est commercialisé pour concurrencer les cigarettes électroniques. Revoici notre dépêche corrigée. »

S’en suit la nouvelle dépêche avec « le tabac chauffé » en lieu et place « de vapotage ».

Conclusion bis : « La commission a précisé que sa proposition concernait… » en fait la commission n’a rien précisé du tout, c’était bien initialement les mots de la proposition publiée sur son site internet…. tout comme le pseudo CP initial…. Bref l’AFP s’est bien trompée et ne sait le reconnaitre…

Affaire classée bis repetita.


Rédac de Oneshot

La Rédaction de Oneshot Media vous propose tous les jours un contenu exclusif ! Actualités, tests produits, décryptages, tutoriels... Rien n'échappe à la Rédaction pour que rien ne vous échappe.

2 Comments
  • Jef

    Houfff

    29 juin 2022at17 h 48 min Répondre
  • Laurent

    Oufff j’avais déjà les nerfs en feu ! Merci OneShot pour la réaction

    29 juin 2022at18 h 47 min Répondre
Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.