https://tnaflix.tv/
 
Green-Liquides Laboratoire Lips Flavor-Hit Alfaliquid Levest Pulp
Voir tous nos partenaires.

Vapoter au volant, interdit?

vaper conduite volant

Le code de la route précise ce qui est autorisé ou non dans une voiture tel que le téléphone au volant ou fumer volant. Cette dernière est tolérée, la verbalisation est l’appréciation des forces de l’ordre en fonction du comportement du conducteur. Pour la vape, il n’y a pas de réglementation qui interdit son usage cependant, certaines lois interdisent son utilisation de manière indirecte.

Ce que dit la loi.

attention panneau routeLa loi est assez floue sur le tabagisme au volant, rien n’interdit son utilisation sauf en présence d’un mineur dans la voiture. Fumer en voiture avec un mineur à bord est passible d’une amende allant jusqu’à 450€. Il n’en est rien pour l’utilisation de la cigarette électronique au volant.

La loi n’interdit pas l’utilisation de la cigarette électronique au volant en tant que telle cependant plusieurs lois obligent le conducteur à adopter des mesures de sécurités qui empêchent l’utilisation d’une cigarette électronique.

L’article R412-6 du code de la route dit :
« Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres. »

Une habitude parfois dangereuse.

vapeur volantSi pour l’heure les sanctions pour vapotage au volant se font très rares, voir inexistantes, il est préférable d’adopter une attitude responsable. Les besoins en nicotine d’un ancien fumeur peuvent le pousser à vapoter par nécessité mais également par habitude.

Si le vapoteur utilise sa cigarette électronique par besoin, alors son attitude sera responsable. Il profitera d’une route longue pour aspirer quelques bouffées efficaces et la reposer juste après.
Le vapoteur qui utilise sa cigarette électronique par habitude pourra se retrouver parfois dans une situation limite accidentogène. La vapeur sur le pare-brise, remplir son atomiseur en maintenant le volant avec les genoux, etc. Toutes ces attitudes sont très dangereuses et sur ce point, les forces de l’ordres ne se priveront pas pour les verbaliser. D’autant plus qu’en cas d’accident, les assurances peuvent rejeter la faute sur le conducteur.

Conclusion

Si le vapotage n’est formellement pas interdit au volant, il le reste de manière implicite. Il est préférable d’avoir une attitude responsable et profiter d’un arrêt pour enchaîner les bouffées et conduire en toute sécurité.
Vapoter ou conduire, il faut choisir.

2 thoughts on “Vapoter au volant, interdit?

  1. C’est vrai qu’il faille avoir une tenue responsable de soi même et des usagers qui emprunte le même mode de transport. Jusqu’à lors je n’est pas eu à me plaindre de quelconques incivilités de la part du cocitoyen… Si je respecte les lois c’est avant tout pour protéger.
    Vive la vape libre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

xxxvideo